A la Une

L’instant Critique

Morceaux choisis

Aujourd’hui, on vous propose un voyage spatio temporel (pas moins que ça !), avec Altin Gün, une formation récente à l’initiative de Jasper Verhulst (bassiste de Jacco Gardner).

Le groupe rend hommage à la musique turque des années 70 et le courant musical en vogue à cette époque : un mélange de musique traditionnelle et des influences rock psychédéliques occidentales. Je ne sais pas si Altin Gün percera mais en tout cas ils ont piqué ma curiosité avec ce revival qui groove pas mal !

Klub des Loosers sort son nouvel album le 13 octobre prochain, Le Chat et Autres Histoires.

Ce 3ème album studio entièrement produit et composé par Fuzati lui-même, s’écoute comme un recueil de nouvelles. L’écriture est toujours sombre, voire triste. L’ambiance musicale se situe cette fois-ci plus dans la période pop 70s. Fuzati y joue tous les claviers et s’est attribué l’aide de Hadrien Grange (Tahiti 80) pour la batterie et Benjamin Kerber (les Shades) pour la guitare/basse.

Klub des Loosers a dévoilé Preface, qui sert de première piste pour l’album mais aussi comme premier extrait de ce nouvel opus.

Courts est un quintet anglais indéfinissable. Parfois hip-hop, parfois soul, parfois même disco-funk, on ne sait plus quels mots mettre sur leur musique, du coup on vous laisse en juger avec le clip de True Say. On peut néanmoins vous dire qu’ils sont signés chez Kitsuné et qu’ils font partis des chouchous de Zane Lowe (BBC Radio1) et d’Elton John, rien que ça.

Avec Back Of The Mind, une chose est sûr, ils sont là pour nous faire danser cet été !

Si vous aimez le rock garage marqué par les sixties, ce n’est peut-être pas une découverte pour vous, pour les autres (nous compris), Mystery Lights est une belle surprise. D’abord parce qu’il s’agit de la 1ère signature rock du label Daptone Records (pur Soul) via leur sous division Wick Records, puis parce le groupe déploie une énergie folle dans ses titres. C’est crasseux comme il faut (c’est un compliment hein !). Influences garage rock, esprit punk, le tout passé à la moulinette soul vintage des Daptones. Difficile de résister. On ne les a pas encore vu sur scène, mais ils bénéficient déjà d’une belle réputation.

En attendant, on vous laisse apprécier “What Happens When You Turn The Devil Down?” en version live, avant de vous procurer leur album éponyme.