L’instant Critique // Mr Oizo – Lambs Anger

mr-oizo-lambs-anger

Le vétéran de l’électro français a récemment rejoint l’écurie Ed Banger, produit la musique d’Uffie, collaboré avec SebastiAn, prêté sa griffe de remixeur aux Cassius, Kavinsky et Busy P, et il ressurgit maintenant avec un troisième album nettement plus dansant que ses deux premiers, plutôt abstraits.

On ne pourra toutefois vraiment parler de conversion à la nu-french touch, même si Lambs Anger est truffé d’éléments-signature du genre. Touche-à-tout proverbial – Quentin Dupieux est aussi réalisateur et bédéiste – il signe ici un disque plutôt éclaté.

Tandis que «Z» et «Positif» font très Ed Banger 101, «Cut Dick» et «Jo» tombent dans le funk et le disco plutôt old-school, et «Bruce Willis is Dead» et «Pourriture 7», elles, dans le… trance! Et que dire «Gay Dentists», hommage au dance du début des années 90, ou de cette version bancale d’«It Takes Two» de Rob Base et DJ E-Z Rock? Un festival d’exercices de style et de dérision.

Venant de n’importe qui d’autre, un tel éparpillement serait impossible à prendre au sérieux, mais Oizo réussit à nous faire réfléchir sur l’hédonisme en le déclinant sous toutes ses formes. Ah, et à nous faire danser, aussi.

zik3.gif


LAMBS ANGER
envoyé par bunuel3333

One comment

  1. Marie K says:

    Cet album est vraiment excellent. Je ne m’en lasse pas!
    Sinon, bravo pour le lancement de ZikNation! Très réussi

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *