L’instant Critique // Animal Collective – Merriweather Post…

animal-collective-merriweather-post-pavilion-2009

est un de ces groupes qui regorgent de talent.

Se ressourcer? Connaissent pas.

À raison d’à peu près un album par année, le dernier étant l’excellent Strawberry Jam à l’automne 2007, ils enfilent les petits chefs-d’œuvre sans se poser de questions commerciales.

Leur 9e en neuf ans constitue pourtant l’album le plus attendu du mois, avec ce Springsteen d’un tout autre registre .

Des racines rock expérimental qui ont vu naître le groupe new-yorkais, voici un recueil solaire qui a le cœur sur la main, et qui vogue entre la pop hypnotique, le dub, les mélodies velcro et les arrangements électro-psychédéliques.

Un gros tourbillon lucide qui marque déjà l’année 2009.

zik4.gif


4 comments

  1. Monsieur Dream says:

    L’instant critique, c’est 4 lignes sur un groupe pour dire qu’ils sortent un album par an et qu’ils ne se posent pas de « questions commerciales »* ? Couplé à un allusion à Springsteen carrément hors-sujet.
    Eu… oué…

    *à définir

  2. Damien says:

    « Des racines rock expérimental qui ont vu naître le groupe
    new-yorkais, voici un recueil solaire qui a le cœur sur la main, et qui
    vogue entre la pop hypnotique, le dub, les mélodies velcro et les
    arrangements électro-psychédéliques.

    Un gros tourbillon lucide qui marque déjà l’année 2009. »

    Je crois que tu as oublié de lire la suite

  3. seachange says:

    Que de buzz pour ce truc… encore un groupe qui fait plaisir aux critiques en leur permettant de citer 36000 références et soit-disant « courants », alors qu’en fait, un tel gloubi-boulga est loin d’être digeste

  4. kidgeek says:

    Surtout qu’il faut savoir qu’Animal Collective n’apprécie pas vraiment le rock, leur inspiration vient de la musique classique, plus précisement des ballets si je ne me trompe.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *