Jaymay big name for the indie universe

jaymay

Le titre n’est qu’une paraphrase d’une description avantageuse du New York Times. Je ne fais que l’approuver depuis un ans. Hier je me suis retappé son album avec sourire et un énorme plaisir.
Mêlant nostalgie à la mélancolie, Jaymay se fixe aujourd’hui dans les artistes qui m’ont le plus fait ‘kiffer’.
Deux petits extraits de Autumn Fallin dont Sea Green, See Blue est écoutable dans un épisode de How I Met Your Mother:

Gray or Blue: [audio:http://freenull.net/~soundnation/j/Jaymay-GrayorBlue.mp3]

You Are the Only One I Love: [audio:http://freenull.net/~soundnation/j/Jaymay-YouAretheOnlyOneILove.mp3]

Tagged , .

Campagnard qui voudrait s'expatrier en Suède pour profiter des belles femmes et de la pop-folk tout en faisant du ski ! Pour un peu plus: twitter et puis mon blog: dudy.fr

6 comments

  1. Helium says:

    J’aime beaucoup et je l’offre à quelqu’un qui ne connait pas ce soir. J’avais découvert cette artiste sur ton blog et depuis j’écoute souvent, ça calme, c’est pur, très sympa 🙂

  2. Neutron says:

    Un petit message sans rapport avec le billet pour dire que les liens vers les archives des mois précédents ainsi que vers la page précédente sont cassés.
    Bye.

  3. benoit says:

    J’aime beaucoup, ça s’inscrit bien dans cette veine des folkeuses actuelles (Mariee Sioux, Essie Jain et compagnie). Je crois que je vais me pencher un peu plus sur ce disque.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *