Green Day, 21st Century Breakdown

21stcenturybreakdown_coverart

Au panthéon du punk rock californien, on retrouve des groupes comme Offspring (enfin les premiers hein), NOFX, Bad Religion, Pennywise … et Green Day.

L’avantage de Green Day, c’est que Billie Joe Armstrong a du charisme, une putain de voix (rare dans ce genre de musique) et est un song writter de génie vraiment bon.  Chaque album est vraiment une perle en soit. Mieux, le groupe monte en puissance. Il n’y a qu’a voir les notes de allmusic.com ou les critiques des journaux spécialisés, des fans…. Depuis peu, ils se sont mis au bon vieux opéra rock (American Idiot) et reviennent ici avec un autre, 21st Century Breakdown avec une pochette digne de son nom. Une véritable bombe tant dans la variété des rythmes, des instruments et de la puissance vocale et instrumentale du groupe. Personnellement, album de l’année chez moi ! (même pas peur). Digne des sixties, comme les Who, le Floyd ou les Bowie et consort (je trouve mais bon, ce n’est que mon avis après tout). Encensé par la critique, cet album ravira vos oreilles ! Il fleure bon la perfection.

Personnellement, je vous conseille 3  chansons qui  sont représentatives de la diversité et de la richesse de cet album :

  • Peacemaker : le rythme est vraiment incroyable, la voix de Billy Joe est remarquable
  • Viva la Gloria, little Girl : une chanson qui fleure bond les opéras, version Green Day, un truc qui vous prend aux tripes
  • 21st Century Breakdown : incroyable cette chanson, du pure punk rock remplit d’une puissance venue de je ne sais où

Je vous mets quelques chansons, car l’album est disponible totalement sur Deezer ici :


D’après Wikipédia, “l’album est divisé en trois actes et suivra un jeune couple, Christian et Gloria “à travers le désordre et la promesse du siècle” :

Acte 1: Heroes and Cons
2. 21st Century Breakdown
3. Know Your Enemy
4.  !Viva la Gloria!
5. Before the Lobotomy
6. Christian’s Inferno
7. Last Night on Earth

Acte 2: Chate and Saints

8. East Jesus Nowhere
9. Peacemaker
10. Last of the American Girls
11. Murder City
12.  ?Viva la Gloria? (Little Girl)
13. Restless Heart Syndrome

Acte 3: Horseshoes and Handgrenades
14. Horseshoes and Handgrenades
15. The Static Age
16. 21 Guns
17. American Eulogy (A. Mass Hysteria & B. Mordern World)
See the Light”

D’après le times : “Lyrically, it may succeed in capturing the contradictions, vulnerabilities and longing for harmony that thrum through Armstrong, Dirnt and Cool, their country, and humanity as a whole. But its real triumph, in an age of trimming, of market testing, of self-censorship and lowest common denominators, is not simply to aim insanely high, but to make it to the summit.” (si y a des traducteurs, je ne saurais vraiment traduire en étant parfait).



Spécialiste des années 60 70, je suis un passionné du rock and roll et du punk anglophone (toutes périodes, des Stooges aux Sum41 c'est vous dire). Je serais heureux de vous présenter quelques pépites des années glorieuses du rock and roll tombées presque dans l"oubli.

9 comments

  1. Griffoooo says:

    Une bonne critique sur Green Day dans un webzine … Osé !
    En tout cas, ça donne envie d’en entendre plus, merci (et pour ça je vais filer sur Deezer puisque leurs lecteurs exportables pourris coupent les titres).

  2. Benjamin F says:

    (Mon premier com a manifestement buggé, je retente donc). Je faisais essentiellement la même remarque que JS, parce que justement c’est le songwriting de Billie qui me fait détester cet album. Autant Green Day sait écrire de super refrains pop-punk, autant je trouve qu’ils manquent complètement d’inspiration lorsqu’il s’agit de produire une ballade censée être touchante. Mais bon comme tu le dis la majorité des gens a l’air d’adorer cet album, je resterais donc dans mon coin avec ma mauvaise critique 😉
    A+
    Ben
    http://www.playlistsociety.fr/2009/05/green-day-21st-century-breakdown-210.html

  3. AntoineDupin says:

    @Benjamin F : Toutes les critiques sont bonnes, au contraire. Après le song writting inspire telle ou telle personne. Par exemple, Bob Dylan, considéré comme un très grand song writter (j’hésite à dire génie 🙂 ) est détesté par beaucoup.

    Plus j’aurais de commentaires, plus je serais content. L’objectif est de faire découvrir, mais aussi de suciter le débat donc moi au contraire je suis pour les critiques, mauvaises ou bonnes. Personnellement, j’adore cet album, maintenant y a bien des gens qui adorent ce que fait Cindy Sanders (oui oui y en a) donc je comprends parfaitement ton point de vue ! N’hésite pas 🙂

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *