Au Fil des Voix – Retours sur le premier weekend

Au Fil des Voix – Retours sur le premier weekend

C’est parti pour 10 jours de festival au Fil des Voix, et ça démarrait fort ce weekend. On était sur place pour vous raconter, et surtout vous montrer, ce qui se passait à l’Alhambra.

Le coup de coeur reviens à définitivement à Carmen Souza qui pose son Jazz façon Cap-Vert, avec une virtuosité et une facilité déconcertante. On revisite d’ailleurs une partie du répertoire classique du Jazz avec une magnifique version de “Song For My Father” de Horace Silver et “My Favorite Things“. Évidemment l’hommage à Césaria Evora était inévitable avec sa version de “Sodade“.

On aura aussi l’occasion de voir Rivière Noire, la rencontre du Brésil et du Mali, Mamani Keïta (que vous pouvez rencontrer en live session ici) et Oum pour la soul marocaine !

Enfin le dimanche on s’est pris quelques libertés sur notre ligne éditoriale (c’est dimanche, tout est permis), avec les coeurs basques d’Anaiki et la rencontre des polyphonies corses de A Filetta avec la chanteuse libanaise Fadia Tomb El-Hage, de la voix, rien que de la voix. Mais au final c’est ça aussi au Fil des Voix, prendre des risques, faire de nouvelle rencontre et élargir ses horizons !

On se retrouve samedi soir pour Bibi Tanga et lundi pour la cloture Mayra Andrade !

Rivière Noire

 

Mamani Keïta

 

Carmen Souza

 

Oum

Anaiki 

 

A Filetta & Fadia Tomb El-Hage

One comment

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *