Pierre Lapointe en concert privé à la Délégation Générale du Québec à Paris

Pierre Lapointe en concert privé à la Délégation Générale du Québec à Paris

C’était jeudi dernier. Il s’agissait d’un concert privé orchestré par la Délégation Générale du Québec à Paris et Deezer – une soirée intime en compagnie de Pierre Lapointe, à laquelle a été conviée une quarantaine de personnes seulement, quelques gagnants d’un concours sur Deezer et quelques pros. Nous y étions. Nous, je veux dire : moi et Guilhem, chanteur de 3 minutes sur mer, très curieux lui aussi du chanteur québecois.

Alain de Soul Kitchen nous a prêté les quelques photos, les voici :

J’ai vu Pierre Lapointe à de nombreuses reprises, notamment ces derniers temps dans le salon musical de Saint-Eustache, au Théâtre de l’Atelier et à la Gaîté Lyrique, où il venait présenter son nouvel album Pierre Lapointe seul au piano.

C’est toujours un plaisir. Bien que j’apprécie beaucoup la formule “groupe” du spectacle de Pierre Lapointe, pour sa rage, pour son éclectisme, pour sa richesse sonore, je dois admettre que dans leurs versions les plus dénudés, les titres révèlent une beauté assez singulière, souligne le talent d’orfèvre mélodique et les qualités d’écriture de l’artiste, particulièrement sur des titres comme “Tel un seul homme”, “Sentiments Humains” ou le presque-inédit “Moi, Elsie”, originalement écrit par Richard Desjardins et composé par Pierre Lapointe pour la chanteuse Elisapie Isaa, dont vous trouverez les deux versions ci-dessous… Lapointe sait mieux que quiconque mener son spectacle. Enchaînant les titres les plus déprimants qui soient avec des entre-morceaux décalés et drôles, gavés d’auto-dérision et d’un second degré souvent assez féroce, mais bienvenu.

http://www.youtube.com/watch?v=TbkQ6H51Il0

http://www.youtube.com/watch?v=NySKOSRgdyI

La soirée a duré près de deux heures. Une heure de concert suivi d’un cocktail au Champagne, offert par la Délégation du Québec et qui nous a permis d’avoir un aperçu très alléchant de la gastronomie du Québec. On ne manquera pas les prochains passage de Pierre Lapointe à Paris, notamment le 21 juin sur la place de la Bastille, en présence des indispensable Karkwa… Et le 14 novembre pour une date qui s’annonce de très belle tenue, puisqu’elle se déroulera au Café de la Danse, une des meilleurs salles de la capitale.

 

3 comments

  1. Numa says:

    Un beau moment que j’ai eu la chance de partager également.

    J’avais quelques craintes sur la formule piano solo, mais je me suis complétement laissé embarquer, et comme tu le dis justement c’est l’écrin rêvé pour apprécier ses qualités d’auteur.

    Bravo pour ton billet, bravo au photographe (d’ailleurs s’il y a d’autres clichés à admirer…)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *