Outlines – I cannot Think

I cannot think (Mercury)

Dès les premières mesures de piano d’I Cannot Think, on est transportés par le beat ravageur du single. Et cette voix…. La voix délicieusement groovy d’Irfane qui nous a tant fait vibrés sur Baby I’m Yours de Breakbot, conquiert à nouveau nos oreilles et notre corps : rhhhaaaa ! Plânantes sonorités funky qui transportent les amoureux de la boule à facettes straight to the dancefloor. Dommage ! l’English rework du morceau est un peu trop bordélique pour dégager une ligne claire, un parti pris prenant.
Visions, fait un peu pâle figure, malgré la basse catchy omniprésente. Le morceau est sans surprise.
Ce qu’on aime sur cet EP c’est ce flot continuel du piano et le charley funk. Ca lui confère un charme fou, rétro et jazzy, sur le single comme sur Been Through it.
Rain again, empreinte un petit quelque chose à la pop qui n’est pas sans rappeler The Whitest Boy Alive – on pense au dansant Courage – tout en restant discoïde.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *