mùm @ La Maroquinerie le 8/09/2009 (REPORT)

6


Enivrant. Beau. Superbe. Maîtrisé. Carré. Curieux. Bidouilleur. Généreux. Magique. Au-delà de toutes les attentes – déjà énormes-, le show des magnifiques mùm de ce mardi 8 septembre était juste grandiose. Inoubliable. A tel point qu’on a l’impression a posteriori de s’être endormi pendant des Dodos (au même endroit la veille), bien que cet autre concert ait été aussi un moment très bon.

Grosse surprise pour moi : le sourire, le dynamisme dingue, le jeu de scène énorme du groupe. Deux filles en première ligne, ukulélé d’un côté, violoncelle et violon de l’autre. Et deux voix magiques, à la fois enfantines, lyriques, joueuses, dramatiques, profondes. Et cette bonne humeur ambiante. Surtout cette bonne humeur. A l’écoute de leur enregistrement, on aurait pu croire à un groupe statique sur scène, beau et glacial, distant et maîtrisé. Maîtrisé : oui. Le reste : non.

Aliosha : « Un concert de mùm : redécouverte d’une joie instrumentale. Ce sont bien des contes, des danses enfantines, des sourires, des chants de joie placés très haut et fort, que nous ont donné à partager avec eux les mùm hier soir à la Maroquinerie. Une douce complexité musicale et vocale dont seuls des grands enfants complices peuvent en proposer. Ce sont bien les voix et les instruments physiques (non virtuels) qui ont été à l’œuvre principalement lors de ce concert. L’électronique se faisait le plus souvent discrète jusqu’au moment où le rappel laissa place au mémorable « Green Grass Of Tunnel « , là les sub-bass (entre autres) furent lâchés ! »

00JPG

2

3

9

10

11

12

14

13JPG

15

OOO

Crédits photos : Aliosha (myspace.com/satinemusic). Merci à Alex @ La Maroquinerie. Merci à Aliosha. Et merci au tamponneur fou à l’entrée de la salle, qui nous a encore bien fait marrer.

2 comments

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *