Kyte – Science for the Living : virevoltant !

sciencefortheliving


Kyte devient, avec bien de l’avance, la révélation de l’année 2009. Ce post-rock ou cette électro-pop (comme on veut) avait déjà fait mouche grâce aux deux précédents EP (Kyte, Two Sparks Two Stars).
Récemment une expérience scientifique a démontre que Kyte ne s’apprécie que seul, entouré d’un environnement calme et réconfortant. Les 15 titres de Science for the Living, divisé en deux CD, sont toutes des réussites. Pures, intimes, et ultra sensibles. Pourtant le style aérien, que maitrise à merveille le jeune groupe, n’est pas chose aisé et donne souvent lieu à de piètres albums dont le bijou de Kyte n’appartient bien évidemment pas.

Le groupe de Leicester fait monter la sauce avec Solsbury Hill, The Smoke Save Lives, ou bien Lights Outside Here avant de lâcher l’artillerie d’instruments pour Boundaries et Eyes Lose Their Fire: une foule de percussions s’entende avec la guitare électrique ou le douce piano. Le tout est timidement mixé à l’ordi pour donner encore un peu plus de mystère et de rythme.

Kyte est devenu un indispensable pour mes oreilles. J’espère que le double album vous plaira autant qu’aux japonais et à moi.

LIENS:

Eyes Lose Their Fire: [audio:http://freenull.net/~soundnation/k/kyte-EyesLoseTheirFire.mp3]

Solsbury Hill: [audio:http://freenull.net/~soundnation/k/Kyte-SolsburyHill.mp3]


2 comments

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *