Hugh Coltman @ Bataclan

Hugh Coltman @ Bataclan

Le Bataclan accueillait ce soir Hugh Coltman, venu présenter  “Who’s Happy”, son quatrième album solo. Habitué à la pop/folk, le crooner britannique s’est aventuré une 1ère fois dans le jazz en collaborant avec Eric Legnini puis en sortant un projet hommage à Nat King Cole qui lui a valu le prix de Voix de l’année aux Victoires du jazz. Pour “Who’s Happy“, il est parti chercher l’inspiration à la Nouvelle Orléans et cela s’entend !

Hugh Coltman @ Bataclan

Notamment sur Old Black Magic, titre sur lequel retentissent hauts et forts les cuivres et les drums caractéristiques du son de la Louisiane.

Sur It’s Your Voodoo Working, une reprise de Charles Sheffield, Hugh fait une démonstration de jazz rock qui donne envie de se décoller du siège (il s’agissait d’un concert assis) mais il était encore trop tôt.

Hugh Coltman @ Bataclan

Au milieu du concert, il est rejoint sur scène par la talentueuse Mélissa Laveaux pour la ballade Hand Me Downs, chanté en anglais et en français. Un joli moment.

Entre les chansons Hugh Coltman prend un instant pour nous parler de ses chansons, comme pour “Resignation Letter” qui raconte la fin des petits boulots alimentaires et l’acte jubilatoire que cela représentait pour lui de donner sa lettre de démission et ainsi, démarrer sa vie d’artiste ! Il invitera d’ailleurs le public à se lever et venir danser avec lui !

Hugh Coltman @ Bataclan

Sur All Slips Away l’ambiance se fait plus intimiste, moins d’instruments, plus dépouillé. On retrouve le “folkeux” d’il y a quelques années 😉

Le concert se termine après un rappel et une prestation d’une grande classe. Mention spéciale à ses musiciens qui ont su ramener un peu de la Nouvelle Orléans à Paris.

Hugh Coltman @ Bataclan

Pour l’anecdote j’avais découvert Hugh Coltman il y a presque 10 ans, totalement par hasard, lors d’une Fête de la Musique. Accessible et d’une grande sympathie, il jouait avec son yukulélé et partageait la scène avec Spleen et Jule notamment. Beaucoup de chemins parcourus depuis mais je retrouve malgré tout un artiste simple et qui a toujours autant de soul en lui.

Hugh Coltman @ Bataclan

La 1ère partie était assuré par Haïlé Dasta. Belle découverte guitare / voix qui nous a fait un medley hip-hop à la guitare-voix de toute beauté et qui s’est terminé sur une surprenante reprise de Pass The Courvoisier. Vrai fan de The Neptunes reconnait vrai fan. Salute Haile !

Haïlé Dasta

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *