Festival les InRocKs #4 : Mø, Christine & The Queens, Alunageorge, Laura Mvula

Festival les InRocKs #4 : Mø, Christine & The Queens, Alunageorge, Laura Mvula

Que des femmes au micro ce soir du 10 novembre à la Cigale pour cette soirée du Festival des InRocks. 4 femmes au style différent (désolé George) mais dont le point commun est d’être influencées par la soul (à différent niveau !). Découvertes et révélations pour les oreilles curieuses au programme de cette nouvelle soirée ! 


Décidément les artistes Danois auront bien représenté en 2013. Un peu plus encore avec Mø qui agite la blogosphère et les mag spécialisés ces derniers temps. Le public français la découvre pour la 1ère fois sur scène. Karen Marie Ørsted (de son vrai nom) livre un show énergique. Intenable sur scène, elle n’arrête pas de bouger. Elle saute d’un bout à l’autre, chevauche les enceintes, se roule par terre. On a l’impression d’assister à une séance de gym. Pas très sexy mais efficace ! Musicalement la palette est assez large : electro pop avec des influences Hip Hop et R’n’B. 1ère à jouer ce soir, le public parisien n’était pas prêt à se réveiller aussi vite. Son premier album est prévu pour 2014.

Christine & The Queens
2ème artiste à monter sur la scène ce soir : Christine & The Queens, qu’on aime beaucoup ici chez ZN. Elle fait son entrée accompagnée de ses danseurs sur une chorégraphie millimétrée. Veste à paillette, chaussures vernies, soin pour l’esthétisme, on reconnait aisément l’influence d’un certain Michael Jackson pour le jeu de scène et certains mimiques. Musicalement, elle appelle ça de la freakpop, de la pop avec une peu de fantaisie et le public adhère. “Nuit 17 à 52” déclenche les “Aouwwww” du public, qui reconnait et reprendra la chanson. Héloïse (la chanteuse de Christine & The Queens) n’a pas l’air de réaliser son succès grandissant et totalement mérité. Il y a pourtant déjà un talent immense et une personnalité qui la place dans une catégorie à part dans la chanson française (si ce n’est internationnale, soyons fou !). Nous, on est déjà impatient de découvrir son album.

Alunageorge
J’avoue qu’Alunageorge était le groupe que j’attendais le plus ce soir. Auteurs de tubes imparables cette année, l’album m’avait un peu déçu. Sans être mauvais (loin de là), je m’attendais à mieux.
Le concert démarre sur “Just a Touch” puis enchaine sur “Kaleidoscope Love“. La température grimpe, la Cigale se met à danser. Les titres d’Alunageorge sont terriblement efficaces. Pas vraiment de temps morts, ça s’enchaîne sur une rythme soutenu. George est plutôt discret derrière ses machines pendant qu’Aluna tease le public avec sa voix sexy et son mini short. Avec “This Is How We Do It“, le groupe nous renvoie dans les années 90s avec cette reprise de Montell Jordan. Le set se termine sur “Your drums, Your Love“, LE titre de l’album. White Noise est pas mal non plus. Attractive flies aussi tiens… Au final je dois reconnaitre qu’Alunageorge a une flopée de titres taillés pour les radios/clubs et que ce duo nous aura bien fait danser ce soir !

Laura Mvula
Changement d’ambiance après le show énergique des Alunageorge avec la performance de Laura Mvula. L’Anglaise revient enchanter le public parisien avec sa voix et ses musiciens. Considérée par certains comme la révélation soul de l’année, les qualificatifs ne manquent pas à son sujet pour décrire son chant et sa musique : beau, magnifique, merveilleux, moment de grâce, enchantement, etc. On peut en rajouter encore, mais le mieux c’est de l’écoute et de se laisser porter. Il y aura bien sûr “She” mais aussi “Is There Anybody Out There” dont elle a pris l’habitude d’enchainer avec une reprise de “One Love” de Bob Marley. Lumineux.
Sur “Green Garden” Laura sera soutenu par les claps du public. Elle la chante différemment, de manière plus saccadée, ce qui rappelle un peu plus la voix de Nina Simone. Malgré tout, pas de rétro soul ici, Laura mélange parfaitement classicisme et soul moderne. On est en admiration.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *