Bat For Lashes : « Two suns », un sacré album !

Bat For Lashes

Le dernier album de Bat for Lashes, “Two suns” est sorti le 6 avril dernier. Plus créative que jamais, sa chanteuse britannique, multi-instrumentaliste, Natasha Khan nous transporte dans un univers pop folk, parsemé de ci, de là, de concepts métaphysiques et de sons électroniques. Captivant et envoûtant,
cet album marque un tournant artistique décisif pour cette jeune musicienne.

A peine a-t-on l’album en main, que Natasha Khan nous apparaît sur la pochette, comme le personnage central de la scène, une icône à l’aura mystique et mystérieuse. L’atmosphère du décor décuple cette impression. Au milieu d’un champs de candélabres, son corps peint est orné d’un “sacré cœur”.
Auréolée d’une couronne d’étoiles scintillantes (à défaut d’épines), elle tient dans chacune de ses mains une planète dorée (référence à “Two planets”, un des titres de l’album). Une larme dorée coule le long de sa joue. Cette photo que l’on pourrait attribuer à “Pierre & Gilles” accentue le caractère biblique et profane. Que veut-elle nous dire ? Quelle est le message sous-jacent ?

Cette jeune femme, d’origine pakistanaise, née il y a 29 ans à Brighton (Royaume Uni), est montée pour la première fois sur scène fin 2005 en première partie de Cocorosie, à la Scala de Londres. Des débuts si remarqués, qu’elle compte parmi ses premiers admirateurs de grands noms tels que Björk ou
Thom Yorke.
Son premier album “Fur and gold” (2007) était intimiste, doux et rêveur (elle a écrit ses textes dans sa chambre). Comme elle le dit, elle-même “Fur and Gold était nettement plus minimaliste et pur ;
il sonnait comme l’album qu’un enfant aurait pu réaliser dans son grenier, au milieu des vieilles malles et des bouquins poussiéreux”
. La musique de “Two Suns” apparaît plus ouverte et s’explique par ce qu’elle a vécu ces deux dernières années : “j’ai traversé d’innombrables pays, j’ai été exposée à des musiques différentes. Une expérience à laquelle je n’étais pas préparée et qui s’est révélée aussi exaltante que violente”. “Two Suns”, produit par David Kosten (Tv on the radio) rapporte la collision de deux êtres, l’expérience de cette jeune anglaise découvrant un autre monde. Allusion à ces 3 dernières années passées à Brooklyn où ses rencontres avec Tv on the radio, Gang Gang ne sont pas étrangères aux sonorités électroniques rencontrées dans l’album. Une révolte musicale et intérieure portée par une voix limpide et haut perché qui nous offre un album délicat et rageur aux chansons bouillonnantes. Natasha Khan s’aventure dans un univers personnel aux paysages musicaux contrastés : Pop des années 80 (Daniel), influences blues et gospel (Peace of mind), prières et incantations musicales aux rythmiques tribales, dance sensuelle (Pearl’s Dream – ma préférée).
“Two suns” est un album avant-gardiste, profond et léger , qu’il faut explorer.

Natasha Khan, sera rejoint sur scène en mai par Ginger Lee, Abby Fry et Lizzie Carey pour une tournée : elles joueront le 27 mai à Paris (Le Bataclan).


http://batforlashes.com

http://www.myspace.com/batforlashes



9 comments

  1. Quentin says:

    J’ai déjà écrit une chronique dessus il y a quelques mois, attention à bien voir si le sujet a été abordé ou non sur le site 🙂

  2. Gene says:

    Je suis jalouse. J’enrage encore plus , grrrrr !!!
    Ce soir , c’est complet au Bataclan !
    Je l’avais vu en 2007 au Trabendo, elle était déjà incroyable.

  3. benouwa says:

    J’en profite pour dire que depuis qqes minutes, on peux télécharger gratuitement sur iTunes une compilation intitulée “Spring Into Summer Music Mix” ! Pour ça il suffit de se rendre sur la page facebook d’itunes et de devenir fan ! Ensuite on recoit un code valable mais que sur l’itunes store US attention ….
    Et sur cette compil, figure notament le morceau “Daniel” de cet album “Two suns” (perso je découvre à l’instant cette artiste grâce à cette compil!)

  4. Gilles says:

    Et dire qu’elle s’est faite hué l’année dernière par les fans de radiohead à Bercy. Elle mérite entièrement tout le bien qu’on dit d’elle !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *