Art Brut – Art Brut Vs. Satan

Art Brut fait du rock. Art Brut fait du rock avec pas grand chose. Le chanteur ne sait pas chanter. Comme dans beaucoup de groupes de rock me direz-vous. C’est exact. Art Brut fait du rock, et miracle, n’a pas cédé à la vague électro qui détruit à petit feu tout ce qui a été implanté dans ma tête. Pour ça, je leur dit merci.

Art Brut

Avec “Art Brut Vs. Satan“, ils continuent sur la lignée des tubes “Emily Kane” et “Modern Art“, des petites histoires racontées de façon énergique, comme des comptines, ou des nouvelles. Art Brut Vs. Satan est un album de rock.

La pochette de l’album est très représentative de l’esprit de cette galette : Satan = la ville, chiante. Plus généralement, la vie c’est chiant. C’est bien simple, le concept ici est de parler de la vie de tous les jours, pas besoin de délires multiples dans des drogues douteuses, ou d’être submergé par les hallucinogènes pour construire des paroles pseudo-artistiques. Ici, on prend tout ce qui nous entoure.

Du rock à paroles, c’est bien cela. C’est à dire que si vous ne comprenez pas ce qu’ils disent, vous, mes compatriotes français, vous ne pourrez pas gouter à toute la “dimension” de ce groupe. Je me surprends à me marrer dans la rue, réfléchir, me reconnaître dans nombre de leurs chansons. Parce que leur vie, c’est notre vie.

Alcoholics Unanimous” dont je ne vous fais pas un dessin sur le thème, “DC Comics And Chocolate Milkshake“, surement la plus enthousiasmante, débattant sur les plaisirs simples de la vie d’un pseudo-nerdz de 28 ans, “The Passenger” où l’histoire d’un mec qui adore les transports en commun, “Summer Job“, “Twist And Shout“, etc. : des chansons à thèmes. Cet album n’est que ça, des histoires.

Tout prend sa dimension autour des paroles. La mélodie est saccadée, l’instrumentalisation généralement peu recherchée, répétitive, on cherche pas à en faire des tonnes. Le chanteur ne chante pas, il parle, il fait de la prose. Du rock en prose, plus précisément. Original, non ? Mais c’est efficace, et c’est marrant. Je n’en demande pas plus au rock. Avec eux et les Aigles du Death Metal, je suis comblé. C’est album est très bon, mais très spécial, et je ne m’étonnerais pas que vous le trouviez chiant. Mais achetez-le quand même, rien que pour le titre, ça fait révolutionnaire.

_________

Acheter l’album ‘Ar Brut Vs Satan’.
Myspace du groupe.
Site du groupe.
Sortie le 20 avril 2009.

Tagged , .

De 1950 à aujourd'hui. Des sons qui me touchent, qui en ont touché bien d'autres. Que je vous fais partager, en vous rendant sensiblement moins cons. L'est pas belle la vie ?!

One comment

  1. Yusuf says:

    Je viens d’écouter l’album et découvre le groupe pour la simple et bonne raison que le producteur (vous avez oublier de le noter) est Black Francis.
    Je suis très agréablement surpris, il y a le petit feeling des groupes contemporains, mais c’est bien punk et direct donc ça change, et puis il cite Brian Eno, Ca donne confiance dans notre petit monde d’amateurs de rock intellos (nous, pas le rock) ;).
    Slap Dash for No Cash est bien bon bon entre autres.
    Ca me donne envie de les voir en concert!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *