Alanis Morissette

Ce billet a été rédigé par Yvan, invité sur le blog

Alanis Morissette
Après l’annonce d’une pause de durée indéterminée annoncée en 2006, on pensait plus revoir Alanis Morrissette de si tôt. Finalement, la détresse de la musique fut bien plus forte et en 2008, Alanis nous dévoile un nouvel album, Flavors of Entaglement.

Produit par Guy Sigsworth, un anglais du groupe Frou Frou qui a collaboré avec des artistes d’envergure internationale. Parmi eux on trouve Seal, Björk ou l’emblématique Madonna.

Mais revenons à notre album Flavors of Entaglement. Dès le début, vous être directement plongé dans un nouveau genre de musique, visiblement Alanis s’essaie à un nouveau genre avec des instruments variés couplés de sons électroniques. Néanmoins, on reste globalement sur du bon rock et je pense que la petite pointe d’exotisme n’est pas à plaindre.

Finalement, j’ai hâte de voir ce que cela donnera sur scène, je vous tiendrais évidemment au courant après son concert en Suisse le 4 juin au Festival Caribana. Promis, je rapporte, des photos :-).

[audio:http://freenull.net/~soundnation/a/Alanis_Morissette-Incomplete.mp3]

Liens pour Alanis Morissette:

3 comments

  1. mais avec ou sans un grand producteur, Alanis ne fera plus jamais, semble-t-il, un album de la même intensité que Supposed former infatuation junkie… pourtant elle a encore du potentiel (cf Versions of violence ou Citizen of the planet sur l’album), mais apparemment elle préfère remplir ses albums de ballades niaises et de petits morceaux pop tout juste dignes d’Avril Lavigne… tant pis pour elle et pour nous.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *