Electric Empire @ La Bellevilloise

Electric Empire @ La Bellevilloise

A l’occasion de la soirée Soulbeats (le label), les Australiens d’ sont remontés sur la scène de la Bellevilloise pour jouer une dernière fois leur vintage avant de repartir vers de nouvelles contrées. Nous étions donc ravi de les retrouver après en avoir pris plein les oreilles lors de notre session acoustique.

Electric Empire @ La Bellevilloise

1er groupe à passer lors de cette soirée soul (ils seront 3 au total avec The Shaolin Temple Defenders et Gizelle Smith). On notera avec étonnement et déception que la Bellevilloise est loin d’être remplie pour l’évènement. Problème de communication autour de la soirée ? Le plateau laissait présager une soirée bien plus chaleureuse… Peu importe, les absents et les retardataires ont eu tort ce soir là car nos 4 australiens (je compte le bassiste avec) ont démarré à l’heure et de belle manière avec « Everything I Am« . Il n’y a pas à dire, Electric Empire version « plugged », ça envoie pas mal de bonnes vibes rétro sur scène. Il nous manque plus que les rouflaquettes, les pattes d’eph et la veste en cuir pour se sentir dans les années 60/70 période dorée des labels Stax et Motown.

Electric Empire @ La Bellevilloise

Elément remarquable, le groupe compte 3 lead singers, le bassiste est lui plus en retrait mais aura tout de même son petit solo. Pas de vrai leader donc, ils le sont tous sans que cela vienne perturber nos oreilles, au contraire on profite d’un groove commun et d’une énergie différente selon les chansons !

Electric Empire @ La Bellevilloise

Have You Around, un de leur titre phare, se termine ici sur un freestyle funk digne des Famous Flames. Première surprise de la soirée, le groupe nous interprète une version soul de No Church In The Wild, un titre de Kanye West & Jay-Z. Voix vocodée, rythmes hip-hop aux racines soul, qui prend d’un coup une tournure afrobeat des plus surprenantes. On aime et le public aussi !

Electric Empire @ La Bellevilloise

On a cru croiser notre Ben l’Oncle soul national dans le public et en effet, il n’était pas venu par hasard et sera invité à monter sur scène pour la 2ème surprise de la soirée, soit un jam avec les Australiens. Le niveau est haut ce soir ! Confidence à la fin du concert : Electric Empire et Ben ont passé la journée ensemble à écrire des chansons, qu’on retrouvera probablement sur leur futurs albums respectifs.

Ben L'Oncle Soul & Electric Empire

Entre les chansons de leur album, Electric Empire nous gratifiera de 2 chansons inédites dont la très réussie et pop « Changes » (disponible aujourd’hui sur leur nouvel EP) qui sans être radicalement différente, ouvre la voie à aspect plus accessibles et moderne de leur musique.

Electric Empire @ La Bellevilloise

Ce qui est inévitable et incontrôlable dans ce genre de soirée où plusieurs groupes passent, c’est la comparaison. Le groupe suivant, malgré les bonnes vibes, leur bonne volonté et l’énergie débordante de leur chanteur n’arrivera pas à nous faire oublier que les Electric Empire sont à un niveau au dessus, voire à une autre époque. Là où la soul moderne tire sa source. Et dire qu’ils n’avaient même pas leur nom à l’affiche…

En bonus, la deuxième partie de la session avec le titre : « Because of Yesterday »

Electric Empire @ La Bellevilloise

Electric Empire @ La Bellevilloise`Electric Empire @ La Bellevilloise

Electric Empire @ La Bellevilloise


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *