Follow the Music

Days Off // The Legendary Tigerman – The Dø



C’est avec sa seule guitare que Paulo Furtado, alias , déboule sur la scène de la Cité de la Musique. Seul, mais pas complètement. Des projections donnent vie et voix à ses multiples partenaires de duo. Défileront ainsi Asia Argento, Lisa Kekaula ou encore Phoebee Killdeer. Ca c’est pour l’aspect people-o-glamour. Pour la musique, Furtado (à ne pas confondre avec Nelly !), l’homme orchestre, passe avec facilité de la batterie, aux claviers, à la guitare, avec un énergie hors du commun. Il délivre un rock âpre, qui puise dans les racines du blues flirtant parfois avec la country mais aussi le funk. Hallucinant, voire surréaliste dans une salle aux lignes aussi compassées que celle de la Cité de Musique. Un grand moment aux origines du rock qui lance la soirée.

Atmosphère futuriste post punk pour The Dø qui transforme la scène de la Cité de la musique en décor digne de Tank Girl, dans la lignée de Both Ways Open Jaws, le dernier album du groupe.
Autour d’Olivia Merilahti et Dan Levy, une foultitude de musiciens sont venus renforcer les cuivres et les percussions. Sur la scène de la Cité de la Musique, la musique de The Dø prend une toute autre dimension grâce à l’excellente acoustique du lieu. Ambiance baroque aux relents tribaux, communion entre terre et ciel, effet garanti sur Dust It Off qui finit sur un délire électro.
Expérience oblige, des amis de Dan sont venus s’éclater au saxo et aux percu le temps de quelques morceaux. Moments forts pour le duo et pour le public qui a pu apprécier la complicité entre les musiciens.


One comment

  1. virginie /

    J’ai adoré The Legendary Tigerman , excellente présence et interaction dans la salle , super magique a revoir viiiiite.
    Par contre je ne comprends pas la sensation the do très très surestimé et surtout prétentieux par rapport a ce qu’il font .. du piètre jazz rock mal arrangé et dissonant ou on a l’impression que le jeune homme a la basse et au bontempi se prend pour un chef d’orchestre inspiré … Pathétique et triste car la chanteuse a du talent et a l’air sympa mais raté a cause du manque d’esprit de groupe a mon sens et d’harmonie. Eh oui , les harmonies c’est très très important quand on a la prétention de faire de la musique et qui plus est inspiré Jazz.

Leave a Reply