Phedre – In decay

Si dehors le froid cisaille les chairs – gla gla – Phèdre vient réchauffer nos corps engourdis avec un envoûtant single, In Decay, sorti sous le label Daps Records.
Le groupe qui semble venir de Monaco (on sait tellement peu de choses) nous accueille dans une orgie païenne toute de miel dégoulinant, un mix entre un tableau de maître italien à la lumière saisissante et un hommage à Eletric Feel de MGMT en carrément plus sexué. Les contrastes sont boostés et cette couleur verdâtre omniprésente lui donne un côté rance craspouille fascinant. On aime les cheeseburgers qui arrivent tels des mets précieux sur un plateau porté à bout de doigts et le baiser sur la bouche d’un gros poisson sous la pluie d’un bon rouge qui tâche. Le mythe de l’orgie à la romaine en prend un sacré coup ! Humour voulu ou non, en tout cas on peut parier qu’In Decay va faire un carton et se répandre à vitesse grand V sur la surface de nos oreilles dans ces prochaines semaines.

Côté musique, on peut pousser l’analogie avec MGMT à l’époque d’Oracular Spectacular. On pense notamment à The Handshake pour le clavier aérien ou à Electric Feel pour l’esprit « low disco », la batterie ravageuse en moins. Phedre lorgne du côté d’une pop psychédélique façon Ariel Pink. Dans une certaine mesure, il ressuscite aussi le son iconoclaste des Tom Tom Club.

Phèdre – In Decay (OFFICIAL VERSION) from riceandcheese on Vimeo

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *