Paloma Faith est partie « tremblante » après un échange « sexiste » avec l'animateur de « The Voice » qui a été interrompu

Paloma Faith est partie « tremblante » après un échange « sexiste » avec l'animateur de « The Voice » qui a été interrompu

Paloma Faith a parlé d'un incident présumé sur La voix cela l’a laissée « tremblante », impliquant un échange « sexiste » avec un autre entraîneur qui a été coupé de la diffusion finale.

La révélation est venue dans les nouveaux mémoires de Faith MILF, qui raconte ses expériences de maternité, de célébrité et de misogynie tout au long de sa carrière.

L'incident présumé a eu lieu en 2016 et a coïncidé avec la prise d'hormones par Faith en vue d'une FIV.

« Il s'agissait essentiellement des hormones de 14 règles à la fois », a-t-elle écrit. « Vers la fin des deux semaines de jabfest, mon ventre était saillant, j'étais émotif et sensible, et j'avais constamment l'impression que tout le monde me détestait. »

Décrire La voix comme un « spectacle sur papier glacé » où « l'accent est mis sur la beauté, ainsi que sur l'esprit et la rapidité », a-t-elle déclaré avoir fait semblant de s'endormir pour plaisanter tandis qu'un des autres entraîneurs – qu'elle n'a pas nommé – parlait d'un concurrent.

« C'était une blague inopportune et mal interprétée, destinée à être un peu de théâtre, mais il s'est offusqué et est revenu avec une boutade cinglante, disant que j'avais 'probablement eu du PMT' et que j'étais 'impolis' », se souvient-elle. « La remarque PMT a évidemment été supprimée du montage. »

Faith a estimé que « dans une journée normale », elle aurait eu l'impression qu'elle aurait pu « exprimer mon inquiétude face à son sexisme intrinsèque, en supposant que toutes mes actions négatives pouvaient être attribuées à ma condition féminine et en me rejetant comme une autre femme atteinte de PMT ». ».

La voix
La voix. Crédit : Eamonn McCormack/Getty

« Mais ce jour-là, pleine d'hormones, j'ai ressenti à la fois de la honte de vivre cela devant un public en studio et comme si je ne pouvais pas riposter à cause de mon désir de sauver la face », a-t-elle déclaré.

«J'ai couru hors de la scène, vers les toilettes et je me suis évanoui. En fait, je n'en ai aucun souvenir jusqu'à ce que je me retrouve par terre avec moi, puis les mains de PA me prennent le visage en coupe… Apparemment, je criais quelque chose comme « Mon putain de père » encore et encore… et j'avais en quelque sorte des convulsions. »

Elle a ajouté que son collègue entraîneur William lui avait dit qu'elle avait l'air d'être au bord d'une crise de panique et lui avait proposé de la couvrir afin qu'elle puisse quitter la scène. Elle et l'entraîneur en question se sont ensuite vu proposer une « résolution de conflit » par l'équipe de production avant de poursuivre le tournage.

«Je tremblais, j'étais nerveuse, mais il fallait que le spectacle soit fait», a-t-elle écrit. « Et c'est ça le show-business ! »

Faith a déjà partagé cela MILF est « une sorte d'hommage à toutes les femmes avec et sans enfants et en disant : « Pensons simplement à ce système ridiculement patriarcal que nous avons et qui nous donne toutes ces attentes injustes à notre égard en tant que femmes et nous disons non ».

Elle a poursuivi : « Venez avec moi dans un voyage qui est anecdotique et qui suscite également la réflexion et ouvre une conversation dans laquelle nous, en tant que femmes, pouvons nous soutenir les unes les autres, nous embrasser et nous responsabiliser les unes par les autres tout en éduquant, espérons-le, certains hommes sur le chemin… Pour toutes les MILF là-bas, je vous salue.

Par ailleurs, Faith devrait se produire au Camp Bestival Shropshire de cette année. Elle se produira également à Dreamland en août dans le cadre des Margate Summer Sessions 2024.

Véritable passionné de musique, Romain est un chroniqueur aguerri sur toute l'actualité musicale. Avec une oreille affûtée pour les tendances émergentes et un amour pour les mélodies captivantes, il explore l'univers des sons pour partager ses découvertes et ses analyses.

Participer à la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *