« Martha » de Baby Reindeer affirme que la discothèque de Coventry « a essayé de m'exploiter »

« Martha » de Baby Reindeer affirme que la discothèque de Coventry « a essayé de m'exploiter »

La vraie « Martha » du hit Netflix Bébé renne a affirmé qu'une boîte de nuit promettant une rencontre avec elle « avait essayé de m'exploiter ».

Fiona Harvey, qui prétend être l'inspiratrice de « Martha », avait apparemment été réservée pour un concert dans une discothèque plus tôt cette semaine. La Kasbah, la discothèque de Coventry accueillant l'événement, a affirmé qu'Harvey « signera des autographes, prendra des selfies et elle pourrait également ramener un renne chanceux à la maison pour accrocher ses rideaux! »

Cependant, après d’importantes réactions négatives, la Kasbah a annoncé qu’elle avait annulé l’événement, jugé « dangereux ».

Maintenant, Fiona Harvey a répondu dans une interview avec le journal écossais Enregistrement quotidient, disant : « Bien sûr, ce n'est pas vrai. Si je suis censé être un harceleur fou, pourquoi me veulent-ils dans la boîte de nuit ? Aucune discothèque ne m'a approché. Je ne savais même pas qu'il y avait des boîtes de nuit à Coventry.

Elle a ajouté : « C'est le genre de chose qui était autrefois considérée comme une soirée entre amis, comme Clatty Pat's, qui était le nom donné à un club appelé Cleopatra's à Glasgow, ou la discothèque Crazy Daisy's à Aberdeen. Je peux à peine sortir prendre un café et encore moins sortir en boîte. C'est un autre exemple de personnes qui tentent de m'exploiter. ZikNation ont contacté La Kasbah pour commentaires.

Jessica Gunning dans le rôle de Martha Scott dans « Baby Reindeer ». CRÉDIT : Ed Miller/Netflix

Harvey a également fait référence à sa récente interview avec Piers Morgan, qui a depuis été visionnée 10 millions de fois sur YouTube. Elle a déclaré : « Je pensais avoir été envoyée à Coventry il y a deux semaines quand j'ai été dépeinte comme une harceleuse folle. Même si je gagnerais probablement plus d'argent en signant des autographes qu'en apparaissant sur Piers Morgan.

Morgan a depuis défendu son interview controversée, affirmant qu'Harvey devrait être autorisé à « raconter sa version de l'histoire ».

« Si elle était une harceleuse reconnue coupable qui était allée en prison et avait vécu un enfer, nous devions clairement réfléchir longuement et sérieusement à la justification de l'intérêt public pour lui donner la tribune », a-t-il ajouté.

« Mais j'ai senti qu'il y avait suffisamment de points d'interrogation autour de cette partie de l'histoire pour justifier qu'elle donne au moins sa version de l'histoire. Elle insiste sur le fait qu’il n’y a eu ni procès, ni condamnation, qu’elle n’a jamais plaidé coupable et qu’il n’y a pas eu de peine de prison.

Presque immédiatement après la première de la série sur Netflix le mois dernier, certains téléspectateurs ont tenté de découvrir la véritable identité des personnages de la série, dont Martha. Gadd lui-même a par la suite exhorté les gens à s'abstenir de toute spéculation, affirmant que « ce n'est pas le but de notre émission ».

Véritable passionné de musique, Romain est un chroniqueur aguerri sur toute l'actualité musicale. Avec une oreille affûtée pour les tendances émergentes et un amour pour les mélodies captivantes, il explore l'univers des sons pour partager ses découvertes et ses analyses.

Participer à la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *