Mademoiselle Théodore – Un premier EP rafraîchissant

Mademoiselle Théodore – Un premier EP rafraîchissant

 

Au départ, mademoiselle Théodore est une. Puis deux, puis trois. Et maintenant, mademoiselle Théodore est quatre. Le groupe est une extension de l’univers d’Isabelle Jandeau, une chanteuse lyrique qui s’est échappée du carcan trop rigide de la vision académique du chant à la française pour apprendre à aimer chanter… en Italie !

Puis une rencontre, Jessica, chanteuse plutôt soul, après l’autre, Deskaz, compositeur de hip-hop, Antoine, un bassiste aux influences plus rock, Isabelle, devenue mademoiselle Théodore, rassemble autour d’elle les musiciens qui vont incarner sa vision de la musique : pleine de bonne humeur, voire adepte de l’hédonisme (le morceau Les Pouces en témoigne), un brin foutraque, en tout cas rafraîchissante.

 

Poétiques, mais surtout drôles, un humour parfois grinçant, les textes de mademoiselle T. témoignent d’une plume bien acérée qui réserve quelques surprises. Ainsi, si vous reconnaissez quelques mots anglais dans Hypnotique, n’essayez pas de comprendre le reste. Le morceau est en théodorien. Alors mélancoliques, euphoriques ou rêveurs, les mots sont vôtres, c’est votre histoire qui se raconte. Une jolie idée.

 

La musique des Théodore mêle le lyrique et la pop, flirtant parfois avec les sonorités électro pour donner naissance à un genre qu’on pourrait qualifier de “chanson à texte pas ringarde”. Pour rythmer tout ça, une beatbox humaine avec de (vrais) instruments, clavier, basse, sans oublier les copains du classique (par ici les violons !) ni les taïkos traditionnels japonais (ça c’est pour la version live du groupe).

L’année dernière, mademoiselle Théodore (Paris Taïkos Ensemble compris) s’est produit à Paris à la Boule Noire, au Divan du monde ou encore à la Cigale pour le festival Fallenfest qui lui a réservé le prix spécial du Jury. Puis le groupe a pris son temps, est parti en résidence en région parisienne pour concocter son prochain spectacle mais aussi et surtout son premier EP. Un mini album de six titres, autoproduit, que mademoiselle Théodore présentera officiellement le 14 février prochain lors d’un concert à Thorigny sur Marne… l’affaire d’un petit train de banlieue, au moins pour une St Valentin, c’est original, voire romantique !

Pour en savoir plus: le site officiel ( avec les liens Facebook, Twitter et tout et tout).

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *