Les comptes de réseaux sociaux de Metallica auraient été piratés par des fraudeurs cryptographiques

Les comptes de réseaux sociaux de Metallica auraient été piratés par des fraudeurs cryptographiques

Les comptes de réseaux sociaux de Metallica ont apparemment été piratés par des fraudeurs cryptographiques.

Les fans ont repéré le groupe en train de tweeter à propos d'une crypto-monnaie basée sur Solana sous le ticker « METAL » hier (26 juin).

Bien que les messages aient maintenant été supprimés, des captures d'écran (via Cointélégraphe) montrent les tweets comme suit : « Préparez-vous pour le rachat. Profitez de $METAL, un nouveau jeton dynamique sur la blockchain Solana, prêt à révolutionner la façon dont vous vivez les événements et faites vos achats en ligne. En collaboration avec @Ticketmaster.

L'escroc a ensuite publié des détails sur un système selon lequel les utilisateurs pouvaient échanger leurs jetons METAL contre des billets de concert Metallica et des produits exclusifs, y compris une console de jeu Xbox soi-disant signée par Metallica eux-mêmes.

Les postes ont depuis été supprimés ; Bien que Metallica n'ait fait aucune déclaration officielle, ils ont retweeté la déclaration de la société de transfert de crypto-monnaie MoonPay, avec son président Keith Grossman écrivant : « MoonPay ne prend PAS en charge METAL. »

Selon Dexscreener Selon les données, le jeton a atteint un pic de 3,37 millions de dollars (2,6 millions de livres sterling) environ 20 minutes après son lancement ; il est retombé à 90 000 dollars (71 000 livres sterling) environ trois heures plus tard.

James Hetfield sur scène avec Metallica
James Hetfield se produit en live avec Metallica. CRÉDIT : Mario Skraban/Redferns/Getty

Le leader James Hetfield a récemment demandé si le groupe écrirait un jour une autre chanson dans la série « Unforgiven ».

En 1991, les icônes du métal ont sorti « The Unforgiven », le deuxième single de leur célèbre album éponyme. Six ans plus tard, « The Unforgiven II » est arrivé dans le cadre de l'album « Reload ». En 2008, le groupe a sorti le dernier opus de la saga « Unforgiven » avec « The Unforgiven III » dans le cadre de « Death Magnetic ».

Lorsqu'on lui demande si la saga « Unforgiven » est terminée sur Le rapport Metallica podcast, Hetfield a répondu : « Je ne suis pas mort ! Je ne suis pas encore mort, donc ce n'est pas fini.

ZikNation a également parlé avec le groupe l'année dernière, où le batteur Lars Ulrich a parlé de l'impact de Choses étranges sur leur fanbase. La série a utilisé « Master of Puppets » lors d'une scène clé de la finale de la saison 4 de la série.

« Nous voyons beaucoup de jeunes de 13 à 14 ans venir pour la première fois », a déclaré Ulrich. « Il y a toujours eu un élément de passage à l'âge adulte dans nos spectacles, et il suffit de regarder le Choses étranges « C’est arrivé de nulle part et tout d’un coup, ça a fait découvrir Metallica à un tout autre groupe de jeunes. »

Véritable passionné de musique, Romain est un chroniqueur aguerri sur toute l'actualité musicale. Avec une oreille affûtée pour les tendances émergentes et un amour pour les mélodies captivantes, il explore l'univers des sons pour partager ses découvertes et ses analyses.
Participer à la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *