Hanoah : découverte pop baroque

Découverte au gré de mes surfs, Hanoah est une petite pépite vraiment à part dans le champ musical. Accompagnée d’une harpe, de violons, d’une clarinette, d’un piano parfois et d’un violoncelle, la jeune interprète à la voix éthérée, qui n’est pas sans rappeler une certaine Kate Bush, nous emmène dans une univers entre moderne et baroque.

Une musique de chambre aux harmonies actualisées accompagnent des histoires intemporelles et un univers  un peu mystérieux. L’ensemble est loin des formats actuels, ça ne passera de toute évidence pas sur les grandes radios commerciales, cependant je parie que sur scène cela peut être très intéressant. Espérons que quelques radios (moins mainstream) oseront la programmation de ces titres complètement hors du temps. Le clip « In the sea » complète bien l’univers un peu étrange du titre; en live l’univers visuel des clips pourrait être un vrai plus d’ailleurs.

L’écoute des chansons est vraiment agréable et reposante… Je dois avouer que j’ai eu un petit coup de coeur pour cet album, qui malgré quelques petits râtés de mix ou d’enregistrement, m’a touché par la fraîcheur et la jeunesse qui ressort du travail accompli. Pour une fois que j’ai tous les noms des personnes ayant participé à l’élaboration de ce projet je vais en profiter pour les citer :

Composition, textes, chant, piano : Aurore Di Cesare 
Arrangements : Renaud Lhoest
Sur scène et en studio :
Piano : Agathe Regnier
Violon : Renaud Lhoest 
Violoncelle : Jeff Assy 
Clarinette : Frederic Piérard 
Harpe : Cecile Marichal

Découverte sur une plateforme de crownfunding, les internautes/producteurs ont très probablement permis de financer la production de l’album de la jeune chanteuse (cependant je n’ai pas trouvé beaucoup d’infos sur le sujet). En tout 248 producteurs, 330 fans et 21 promoteurs sur sa page profil

Sa page

Le groupe Facebook de l’artiste

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *