Fred Again… arrête le spectacle devant la foule pour dire aux fans de quitter la scène

Fred Again… arrête le spectacle devant la foule pour dire aux fans de quitter la scène

Fred Again… a arrêté son premier concert dans un stade aux États-Unis tout en interprétant une chanson dans la foule pour dire aux fans de quitter la scène – regardez les images ci-dessous.

Le producteur né dans le sud de Londres, né Fred Gibson, a apporté un synthétiseur dans les tribunes pour interpréter « Adore U » avec Obongjayar lors du spectacle de vendredi (14 juin), mais a dû mettre la chanson sur pause pour dire aux fans de quitter la scène après avoir décidé. pour en faire une rave spontanée.

Également présent au spectacle au Los Angeles Memorial Coliseum, d'une capacité de 77 500 places, il a fait sortir Romy pour son single « Strong » de 2022, sur lequel il est apparu.

Le lendemain, il a publié des photos de l'émission sur les réseaux sociaux en disant : « Je n'oublierai jamais ça, merci. »

Fred encore… était en tête d'affiche de la dernière soirée de Bonnaroo dimanche 16 juin à Manchester, Tennessee, tandis qu'au début du mois, il avait une résidence de trois jours au Frost Amphitheatre de Stanford, en Californie.

Il a également récemment effectué une tournée en Australie, faisant venir Angie McMahon pour chanter « Angie (I've Been Lost) », qui reprend l'auteur-compositeur-interprète de Melbourne.

Il n'a annoncé le spectacle du Memorial Coliseum que le 9 juin, déclarant sur les réseaux sociaux : « Nous travaillons là-dessus depuis des moisssss et c'est définitivement le spectacle live le plus fou que nous ayons jamais essayé de faire jusqu'à présent. »

Plus tard cet été, Fred sera à nouveau en tête d'affiche de Reading & Leeds en août, ainsi que du Flow Festival à Helsinki.

ZikNation a donné trois étoiles à son dernier album, « Secret Life » – une collaboration avec Brian Eno –, déclarant : « Sorti quelques semaines seulement après la fermeture de Coachella par Fred avec un set de dance et de techno tonitruants aux côtés de Four Tet et Skrillex, » Secret Life' voit son frein à main se transformer une fois de plus en brume ambiante, assisté par l'homme qui a tout fait pour lui. Cet album surprise – malgré sa beauté fréquente – fonctionne mieux comme une pièce de puzzle plutôt que comme un disque remarquable à part entière.

Véritable passionné de musique, Romain est un chroniqueur aguerri sur toute l'actualité musicale. Avec une oreille affûtée pour les tendances émergentes et un amour pour les mélodies captivantes, il explore l'univers des sons pour partager ses découvertes et ses analyses.
Participer à la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *