XIXA – Vampiro et Nena Linda // Live session

img_013-2

Aux commandes du groupe, Gabriel Sullivan et Brian Lopez, tous deux passés par un certain Giant Sand (groupe fameux de Tucson, en Arizona). Le duo se nomme d’abord « Chicha Dust » et se fait connaitre avec quelques reprises avant de devenir XIXA pour ce premier album « Bloodline » sorti en février.

Le résultat est un rock sablonneux avec des rythmes latins accélérés, comme dans une montée d’Ennio Morricone en plus électrique, un « désert noir » selon leur propre expression.

On retrouve aussi une influence du Pérou et de sa musique populaire, la Chicha sorte de parent pauvre de la cumbia colombienne, comme l’explique Olivier Conan, fondateur du label Barbès Records sur lequel l’album est signé.

Nous retrouvons le groupe au Studio Bleu à Paris, tout près du New Morning. Malgré un réveil difficile pour certains (on ne balance pas hein, en plus on était aussi à la bourre), ça n’empêchera pas le groupe de lâcher la puissance live de leur cumbia-rock survitaminée pour les caméras !

On embarque directement avec une chevauchée psychédélique dans le désert d’Arizona sur le titre « Vampiro » avant de ralentir le tempo sur un interlude digne d’un trip au peyotl qui nous dépose en douceur au pied du groove aussi latinos qu’implacable de « Nena Linda » !


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *