The Black Angels @ La Cigale

The Black Angels @ La Cigale


Les . Découverte et coup de coeur de la fin 2010. Une seule envie : les voir sur scène en espérant pouvoir extérioriser tous les sentiments et impressions que leur musique peut transmettre.

Soir du 12 février 2011. La Cigale est pleine à son comble d’un mélange d’ados, bobos trentenaires et quinquagénaires, mix atypique qui ne donne que plus envie de voir tout ce beau monde s’agiter dans une seule et même osmose, à l’écoute des Black Angels.

Les Beach Boys retentissent avec « Wouldn’t it be nice« , mettant le feu à la salle, et les Black Angels font leur entrée sur scène timidement. Alex, Stephanie, Christian, Kyle et Nate qui composent le groupe, prennent leur place respectives à la lumière d’une lampe de poche.  En guise de scénographie, une toile de fond est dressée, reprenant la jaquette de l’album. Les motifs abstraits et psychédéliques à la Vasarely permettent, accompagnés     de jeux de lumière, de plonger les spectateurs dans un nouvel univers à chaque chanson.

Le concert peut commencer. La quasi totalité des chansons de leur dernier album est jouée, parsemée de quelques plus anciennes compositions. Les très rythmées « Telephone« , « Haunting At 1300 McKinley » ou encore « Sunday Afternoon » déchaînent le public.
Mais malheureusement malgré l’engouement de ce dernier, l’ambiance ne décolle jamais vraiment, laissant le spectateur sur sa faim. Il manque indéniablement un échange entre le groupe et son public, et une réelle adaptation de l’album pour la scène.

L’impression finale reste donc mitigée, comme la sensation d’avoir écouté l’album avec un très bon son, mais sans vraiment avoir été au concert…

Texte : Lauren L.








Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *