Follow the Music

Talk Talk – Runeii

Longtemps, comme beaucoup de gens, Talk Talk se résumait dans ma tête à Such a Shame. Oui, en effet, quelle honte. L’ensemble de leur discographie n’est évidemment pas à prendre en compte : beaucoup de choses trop vagues ou inintéressantes flottent avant leur troisième album. Mais leur dernier disque, Laughing Stock, a un côté vraiment fondamental dans le développement du post-rock dans les années 90. C’est un tout autre univers qui s’offre aux oreilles, beaucoup plus dense, plus poétique, plus mélancolique aussi. Le rock, et l’électronique. 15 ans plus tard, rien de transcendant dans ce titre, mais à l’époque – où naissent Tortoise ou Mogwai par exemple – c’est un réel bon en avant. Nombre de groupes tiendront cette même ligne par la suite : Radiohead en tête de liste, mais également plusieurs folkeux ; comme quoi…

Le titre, qui peut faire penser à du Yo La Tengo au premier abord, s’écoule en effet dans la même veine. Sons minimalistes, voix ténue, une guitare qui résonne de bout en bout, accompagnant cette voix perdue, écho d’un pardon déprimant. Et c’est tout. That’s it, comme diraient les autres. Alors, vous plongez tout doucement, jusqu’à une fin attendue. L’histoire est close. Rien de plus, rien de moins. Et puis c’est le silence. [Acheter]


Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


Leave a Reply