Follow the Music

Something A La Mode @ Baron – 16/02

Si Gonzague vous proposait de gagner vos places, je me suis chargé d’aller assister a ce . En voici donc mon petit « report » ou plutôt les quelques mots que j’ai a partager a ce propos.

J’ai eu la bonne idée de ne pas partir trop tôt de chez moi : arrivé sur place peu avant minuit, la zone laissait place a une longue queue de refoulé. En effet, le videur du pas vraiment compréhensif, ne laissait rentrer que les personnes sur liste ou « ses clients » (je vous laisse imaginer le genre…). Si cela ne posait pas de problème pour votre serviteur correctement inscrit, s’en était un pour quelques autres ; notamment la personne m’accompagnant et quelques heureux gagnants du concours sus cité. C’est ainsi que nous voila partis pour une attente interminable (ou presque) dans le froid (je ne laisse jamais quelqu’un derrière la porte…) pour être finalement sauvé plus tard par une personne du staff du , bien plus compréhensive.

Une fois a l’intérieur « de la place sacré » ils nous faut attendre a peine quelques minutes pour se voir inviter a écouter la mélodieuse musique des 2 compères de . Il me faut vous confier qu’on était extrêmement nombreux, beaucoup trop pour la minuscule salle du Baron (j’arrive presque a comprendre la réticence du videur) et j’ai trouvé l’espace très mal optimisé. Un aménagement de la salle pour l’occasion n’aurait pas été de trop, du moins c’est ma forte conviction. Je vais justifier la très médiocre qualité des photos par cet encombrement permanent, ne laissant pas loisir d’effectuer une prise sans qu’une personne X ou Y vous pousse au mauvais moment ; mais il ne faut pas s’y méprandre, je suis très mauvais photographe.

Nous en étions donc a la première note de ce live : début en fanfare, grandiose, ils annoncent la couleur. Du départ on est comme fasciné, pris au jeu. Personne n’ose aller danser, pas âme qui vive sur la micro piste malgré l’invitation cordiale a la fouler de bon coeur. Bien sur que non : tous préfère milles fois observer ce déluge de note si rondement mené. Très vite, on constate que ces 2 la ne rigolent pas : ils connaissent leur matériel jusqu’au bout des doigts, en rendant l’utilisation en live presque magique. Je ne parle même pas de leur dextérité au violon ou violoncelle, ce n’est pas discutable. Le live se constitue essentiellement de leurs morceaux les plus connu pour finir dans la joie et la bonne humeur. Un peut trop tôt a mon goût, et pour beaucoup d’autres aussi j’imagine : en effet la prestation aura duré a peine une heure, mais il faut préféré la qualité a la quantité m’a t’on toujours dit. Je m’estime donc heureux.

Finalement un live de Something A La Mode confirme l’idée qu’on peut en avoir en écoutant leur morceaux : des visionnaires qui font de la bonne musique nouvelle, dans la joie et la surtout avec l’expertise nécessaire. Il est for sympathique de pouvoir trouver des artistes de musique capable d’aussi bon live tout en proposant une toute nouvelle vision sur le style. Une courte entrevue pourra aussi vous confirmer ce qui transpire sur leur visage : une très grande sympathique et une passion évidente. C’est vraiment a voir au moins une fois, même si vous n’êtes pas fan du genre. Je conseil bien entendu de surveiller les dates de passage dans votre ville, ce serait bête de les louper, ils valent absolument le coup !

Pour ceux qui souhaite absolument s’écorcher les yeux sur l’intégralité des photos je donne rendez vous ici ou la.


3 comments

  1. Heureux d’avoir pu y assister en tout cas. :)

  2. Héhé, tu m’étonnes !

  3. Désolé du comportement des vigiles les gars :/

Leave a Reply