Follow the Music

Pony Pony Run Run, The interview !

Hotel Le Placide, le 12 mai 2009 – 17h30

«  » est composé de deux frangins Gaëtan (Guitare / voix), Amaël (basse) et Antonin (synthé). Ils sortent leur 1er album « You need Pony Pony Run Run », le 15 juin et pour ZikNation, ils ont bien voulu faire partager leurs impressions.

C’est donc dans le patio d’un hôtel de la rue St Placide, à deux pas du Bon marché, que j’ai rencontré
ces 3 garçons au style décontracté mais ne vous y fiez pas, ils ont la tête dans les étoiles mais les pieds bien sur terre.

Pony Pony Run Run

ZikNation : D’où vient Pony Pony Run Run (pour le prononcer, un conseil : prenez votre respiration et surtout pas d’hésitation) ?
PPRR : Cela fait 3 ans et demi que le groupe existe vraiment et que nous faisons de la scène. Amaël et moi (c’est Gaëtan qui parle, il a de belles lunettes et parle beaucoup), on est frères et avec Antonin,
on s’est rencontrés à Nantes à l’école des Beaux arts.

ZikNation : D’où vient ce nom Pony Pony Run Run ?
PPRR – Gaëtan : 3 réponses à cela : Wet Wet Wet, Talk Talk, Duran Duran. On aimait bien la répétition et le rythme que cela pouvait donner au nom (rires).

ZikNation : A l’écoute de votre album, les influences sont multiples et l’univers pop très marqué.
Mais justement, comment définiriez-vous votre 1er album ?

PPRR – Antonin : L’album est un mélange de tout plein d’influences, on ne voulait pas quelque chose de trop ciblé mais plutôt un ensemble des chansons agréables à écouter.
PPRR – Gaëtan : On est partis sur nos compos de chansons et c’est surtout, le fruit du mélange de choses que nous écoutons et qui nous ressemble. 
C’est clairement Pop mais par exemple, sur cet album, on a transcendé des chansons qui étaient au départ, joyeuses et qui sont devenus plus tendues, plus sombres. Si on devait être classé dans les bacs, on serait à Variétés Internationales (sourires).

ZikNation : Avec près de 120 dates à votre actif et de nombreux pays traversés (Allemagne, Benelux, Espagne, Pologne, Tchéquie…), vous semblez être rodés à la scène. Que vous a apporté cette expérience ?
PPRR – Gaëtan : Pour nous, ça a été une expérience cruciale pour la création de l’album . D’avoir partagé autant devant tous ces publics différents, ça nous a marqués et nous a permis d’avoir plus de maturité pour la création de l’album. Ca nous a aussi permis de jouer ensemble et de se connaître vraiment musicalement. C’est important car quand on arrive sur scène maintenant on se sent bien devant le public.
PPRR – Antonin : Y’a aussi le fait qu’au début, on ait tourné avec des petites structures, on s’est jetés dans le projet à 100% avec une démarche complète afin de vivre la musique pleinement.
Il est clair qu’on n’aurait jamais fait l’album qu’on a fait, si on n’avait pas partagé la scène tous les 3 dans des conditions parfois difficiles, on dormait n’importe où… à l’arrache !
C’est ça que j’aime chez eux, leur énergie !

ZikNation : Après cette expérience scénique, comment s’est passé l’enregistrement en studio ?
PPRR – Gaëtan : Ca s’est bien passé, merci ! (rires)
Plus sérieusement, ça a duré 3 moi, en studio qui paraissent longs et qui finalement sont très courts et où tu te heurtes au timing et aux deadlines.
PPRR -Antonin : On a surtout eu la chance de collaborer avec Fred Lo, le producteur de Daniel Darc, qu’on a rencontré comme ça… On s’est tout de suite entendus musicalement avec lui. On voulait se retrouver sur des chansons et non sur un style. Il nous a apportés à une réelle réflexion musicale et il a su, à certains moment magnifier des morceaux qu’on n’avait pas capté pleinement. Il a valorisé la réflexion sur les morceaux, et amené aussi tout le dynamisme et la rythmique de l’album.
PPRR – tous : On peut dire qu’on a fait l’album à 4. Cet album est le fruit d’un partage. C’est pour ça qu’on est contents de l’album.

ZikNation : Petite question piège, avec toutes vos influences, quel est le groupe ou l’artiste qui vous a le plus marqué ? Les réponses marquent bien leur complémentarité et leur diversité musicale.
PPRR – Amaël : Diamond Darrell, le guitariste mythique du groupe Pantera (à la fin tragique, assassiné sur scène en 2004 – et ouais, ça c’est son côté rock !)
PPRR – Antonin : Michael Jackson (malgré une petite hésitation avec Stevie Wonder – là c’est son côté King of pop !)
PPRR – Gaëtan : Le groupe Pavement (une référence pas anodine quand on sait, comme il le dit si bien que c’est un groupe indéfinissable par son style et dans sa création musicale. Ca c’est plutôt son côté Lo-Fi !)
Quand je vous dis qu’ils sont différents !

ZikNation : J’ai entendu parlé d’un concert à La Boule noire, le 15 juin…
PPRR – Gaëtan : Oui, on a prévu une date pour la sortie de l’album. C’est super excitant et colossal.
Et du coup,on doit réappréhender ce qu’on a joué en studio.
PPRR – Antonin : En live, la dimension est différente. On a une volonté de faire un vrai spectacle qui nous ressemble et de retrouver les sensations de la scène.
On est d’accord, les garçons, je vous attends avec une vraie choré sur scène, à rendre jalouse Mia Frye !

ZikNation : Quels sont vos projets après tout ça ?
PPRR – Gaëtan : On part pour une tournée promo au Japon (rien que ça) !!!
PPRR – Antonin : On a vraiment envie de se faire connaître à l’étranger et grâce à Myspace, cela nous a permis d’avoir des opportunités.
Cette envie est renforcée par l’indicateur Myspace et le nombre croissant de messages provenant de l’étranger.

Le 11 juillet, ils feront la première partie de «Simple Minds» lors du Festival des Nuits d’Istres. D’autres dates sont prévues en France et à l’étranger mais rassurez-vous, ZikNation vous tiendra au courant.

Merci à donc « Pony Pony Run Run » pour cet agréable moment passé en leur compagnie. En attendant la sortie de leur album prévue le 15 juin, je vous conseille vivement de découvrir leur Myspace et d’aller les voir sur scène à la Boule Noire le 15 juin.


http://www.myspace.com/ponyponyrunrun


4 comments

  1. C’est de la bonne zik !

  2. Je les suis depuis un moment, j’adore leur univers musical, j’irais à l’Olympic à Nantes en septembre vous voir les gars !

  3. C’est léger, sympa, et puis cet interview montre bien qu’ils se prennent pas la tète ! Un groupe sympathique.

  4. je les ais vu en concert , dommage que sur scène ils n’envoient pas plus. Leur côté rockeur de midinettes est assez ridicule, mais en grandissant un peu, ils ont un bon potentiel….attendons de voir s’ils confirment pour le 2ème album!

Leave a Reply