Follow the Music

Our version of events – Emeli Sandé

Une nouvelle fois, la Grande Bretagne nous gratifie d’une perle musicale. Après la déferlante de 2011 prénommée Adèle et ses milliers d’albums ou encore la très regrettée Amy Winehouse, la grande Albion nous propose une artiste hors du commun dénommée .

C’est en 2009 qu’apparaît le phénomène. Alors qu’elle n’est âgée que de 22 ans et encore étudiante en médecine, elle écrit et pose sa voix sur le morceau de Chipmunk, « Diamonds rings ». Banco ! Le titre devient un succès outre manche et la propulse de l’ombre à la lumière. Les collaborations s’enchaînent et elle écrit pour Tinnie Tempah, Alesha Davis ou encore « l’incroyable talent » Susan Boyle.

«  » est une succession de morceaux rythmés à l’instar du titre « Heaven » qui rappelle fortement la ligne mélodique du célèbre « Unfinished symphony » de Massive Attack. Tribute ou inspiration poussée ?

Emeli Sandé revisite ainsi le trip hop façon pop et flirte avec des sons Hip Hop qui servent à merveille sa voix puissante et chaude. Sa force, des mélodies « pushy », positives et séduisantes comme ce morceau phare de l’album, « Mountains » ou encore « Daddy » qui est pour moi, le morceau pop le plus réussi.
Cependant, on retrouve dans l’album de belles balades qui laissent place à plus d’émotion et avec moins d’artifices, comme par exemple « River ». On aurait peut-être aimé la voir exploiter plus encore sa voix dans un registre moins conventionnel, moins mainstream parfois.

Bref, avec cet album Emeli Sandé rentre dans la cour des grands et nous prouve qu’elle sait tout faire… À elle, maintenant de nous convaincre de sa patte et qu’il existe bien un style Emeli Sandé et que le succès ne réside pas seulement dans la nouveauté.

L’ album sera disponible le 12 mars prochain.  

Emeli Sandé sera en concert prochainement à Paris, le 26 mars à L’Alhambra.


Leave a Reply