Nuit de l’Erdre 2017 – Jour 1

Nuit de l’Erdre 2017 – Jour 1

Nous voici sur le site du Château de Port Mulon, à Nort/, pour la 19e édition de la Nuit de l’Erdre.

Les deux scènes, placées non loin l’une de l’autre, permettent de profiter de tous les concerts aisément, et le public varié se rassemble facilement de parts et d’autres. C’est d’ailleurs assez amusant de voir ce public changer au fil des lives, passant du multigénérationnel au très jeune assez facilement. C’est un tout public, que tout le monde sait apprécier, festivaliers comme bénévoles.

 

Les festivités sont lancées le Vendredi par Creeping Devil Cactus, alors que les premiers festivaliers se sont précipités devant les premières barrières. Le concert est dynamique, et on sent le plaisir du groupe d’être présent.

Nous avons pu apprécier Last Train pour un show carré, entrecoupé d’un chant collectif afin de souhaiter un bon anniversaire au bassiste.

S’ensuit El Royce, groupe stoner qui aime la grosse saturation et prend facilement la pose pour le public de plus en plus nombreux.

Les Toulousains de Bigflo & Oli ont entamé leur set avec « Alors alors », dont les paroles interpellent Orelsan, dont ils admirent le travail, et qui était présent sur cette même scène un an avant. Leur jeunesse n’enlève rien au brio avec lequel ils font bouger la foule, et nous avons raffolé de cette énergie dense dont ils nous ont fait profiter pendant leur show.

Un parapluie est toujours utile aux portes de la Bretagne, mais aujourd’hui il était plutôt décoratif !

Le look façon Drive a fait des émules chez Colors In The Street, et nous nous sommes régalés de leurs gimmicks instrumentaux. Le show était coloré et diversifié !

  

Tête d’affiche de la soirée, Les Insus ont gratifié le public venu en masse de leurs plus beaux moments, alors qu’ils s’appelaient encore Téléphone. Les années de tournée n’ont en rien entamé le plaisir des musiciens à être présents sur scène, et ils ont plus qu’assuré le show. La scénographie était très travaillée, et on a pu se rendre compte ainsi ce qu’est un grand groupe.

  

Présents sur la petite scène, Datcha Mandala a lancé un gros pavé dans la mare : si le public n’était pas encore assez excité par les concerts précédents, le trio a su donner de sa personne pour envoyer un set énergique pour un mélangeant parfaitement les influences 70’s et plus actuelles. On en redemandait !

Pour terminer la soirée, 20Syl, accompagné de Mr. J. Meideros sont montés sur scène pour présenter leur projet Alltta. Visuels léchés en fond de scène, son lourd emprunt de basses et flow dansant, le public était toujours présent pour le dernier concert du jour. Les titres s’enchainent et permettent à 20syl de prendre le micro. Le morceau intitulé A Little Lower Than The Angels nous fait prendre conscience du nom du groupe, poétique et enchanteur.

  

Et après ces émotions fortes pour cette première journée, voici quelques images du festival, en vrac :


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *