Mr Jukes à la Boule Noire

Mr Jukes à la Boule Noire

Si vous l’ignorez encore est le projet « solo » de Jack Steadman, le leader des . Et si vous êtes fans du groupe, vous allez probablement être surpris par son nouveau projet, situé entre jazz, funk et soul. Mr Jukes (aidé d’un band) était donc à Paris pour défendre God First, son premier album !

Mr Jukes @ Boule Noire par Félix Réginent

Le concert débute à 20h45 par Somebody New, choix pertinent pour annoncer un renouveau pour Jack Steadman.  La talentueuse Elli Ingram n’est malheureusement pas présente ce soir, mais le trio de choristes qui accompagnent Mr Jukes est plutôt très bon.

On remarque d’ailleurs que choristes et musiciens sont sur la même ligne que Jack Steadman, sauf le clavier et la batterie (question de place sans doute). Un détail qui a son importance car comme sur l’album, Jack semble en retrait ou du moins se tient timidement au niveau de ses invités, comme un peintre qui prendrait un peu recul pour observer son oeuvre.

Le groupe enchaine dès le 2e morceau avec une reprise très plaisante de The Official et de Fall In Love du regretté J.Dilla. Il n’y a plus de doute sur le penchant de Jack pour le Hip Hop et les boucles soul.

Pour cette première date en France, Jack nous apprend que Leap of Faith a été enregistrée à Paris avec Horace Andy, légende du Reggae, avant de poursuivre avec un morceau encore plus parisien et instrumental : Strasbourg Saint Denis, une reprise de Roy Argrove, qu’il qualifiera plus tard de « The Most Beautiful Station of the world »! Ironie ?

Les choristes refont leur apparition sur Doo Wop (That Thing), une chanson de Lauryn Hill, accompagnée du public de la Boule Noire qui fait raisonner les « That Thing, That Thing, That Thiiiiinnnnnnng » en choeur. Ca se déhanche tout sourire dans la fosse !

On l’attendait, c’est lors du rappel que Mr Jukes rend hommage à Charles Bradley en jouant Grant Green, interprété ici par l’un de ses choristes (si vous avez leur nom d’ailleurs, aidez-nous ;)) . On pense à lui, à son énergie et sa fougue sur scène. Il va nous manquer…

Le concert se termine. Mr Jukes et son band nous ont plongé dans une épopée jazz soul de toute beauté. On peut regretter l’absence sur scène des collaborateurs de l’album, mais vu la qualité des musiciens et des artistes ce soir, on a suffisamment de quoi rentrer heureux. Il y avait du groove, de l’énergie et de la soul.

Mr Jukes promet de revenir très vite, et on a déjà hâte de le revoir avec son groupe.

Setlist

  • Somebody New
  • The Official / Fall In Love
  • From Golden Stars Comes Silver Dew
  • Magic
  • Ruby
  • Tears
  • Leap of Faith
  • Strasbourg St Denis
  • Doo Wop / That Thing
  • Angels / Your Love
  • – RAPPEL –

Tagged , .

Graphic & Web designer, amateur de dessin, de photos et de musique. Baladeur numérique sur pattes, blogueur…parfois. e-Picurien ;-)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *