Follow the Music

Melanie Pain – My Name (EP)

melanie-pain

Avec un EP des plus soignés, Mélanie Pain s’est échappé de Nouvelle Vague et s’impose dans le peloton de tête des chanteuses de la . Retour sur son court mais suffisant premier mini-album sorti en mars dernier.

- Bruises : démarre très fort avec un premier morceau des plus réussi. Un titre pop chanté en anglais qui nous bluffe et nous réconforte quand à la suite de cet EP.

- Celle de mes 20 ans : On passe la seconde avec un morceau plus doux où on se concentre rapidement sur les textes portés par la douce voix de l’artiste. Une bien jolie ballade où elle nous guide aisément.

- Helsinki : Dès les premières notes et la voix de Julien Doré himself, on se retrouve avec un titre bien plus mélancolique que les 2 premiers. On est face à un duo bien mené par 2 artistes de la nouvelle scène qui fait parler d’elle à raison. Le vent d’Helsinki souffle ce morceau avec grâce jusqu’à nos oreilles.

- Little Cowboy : Dernier titre de ce mini-disque. Mélanie Pain y retrouve une nouvelle fois la langue de Shakspeare pour lui donner de jolies notes de noblesse. Un titre rappelant les années pop de Monroe et ses copines. Une histoire d’1 minute 30 qui clôt un encourageant et reconfortant EP.

Il n’aura donc fallu que 15 minutes pour que Mélanie Pain nous enchante. Aussi à l’aise en anglais qu’en français, nul doute qu’elle saura conquérir un plus large public. Mélanie se bonifie et signe ici un avant-goût prometteur avant la sortie de son véritable album prévu pour septembre.

Mélanie Pain : My name (/)


4 comments

  1. Cela fait des mois que son album My Name est sorti ici à prix très abordable :

    http://www.cdwow.us/CD/MELANIE-PAIN-FROM-NOUVELLE-VAGUE-My-Name/product/view/6912225

  2. un extrait gilles… :D rah ^^

  3. Mélanie Pain fait partie du lot des chanteuses sans voix et sans charismes qui évoluent dans le microcosme musical parisien. Malgré un album aux mélodies parfaitement écrites, la platitude des textes et de la voix de Mélanie Pain donne envie d’aller vivre ailleurs, loin de ces interprètes sans talent et sans aucune aspérité. On aimerait lui pardonner pour cause de jeunesse et de candeur, mais malheureusement, la piètre interprète a déjà son lot de rides autour des yeux : celle qu’on croyait ingénue a largement dépassé la trentaine. Ridicule

  4. En attendant l’intw de la petite Pain sur mon blog, j’évoque le dernier Murat et Miossec… en esperant que l’on se retrouve qq part…

    amitié

    Pierre

Leave a Reply