Follow the Music

Luciole @ La Loge

Le 2 avril, c’est à , petite salle intimiste au cœur du 11ème arrondissement de Paris que a dévoilé pour la première fois à une poignée d’amis et d’amateurs impatients ses dernières compositions… en attendant son tout nouvel EP.

J’attends le concert… et découvre au fond de cette cour, une petite salle discrète et authentique, La Loge. Dans ce petit théâtre de fortune pas d’estrade, ni de coulisses, l’entrée des artistes est la même que celle du public. Peu avant son concert, je croise rapidement Luciole, en catimini, elle règle les derniers problèmes d’invitations et m’avoue se détendre à quelques mètres de la salle pour ne pas se laisser envahir par le trac. Elle reste très souriante et semble impatiente de retrouver la scène et le public. Je l’encourage d’un sourire.

 

 

Dans cette salle, je me sens un peu comme chez moi… une atmosphère-bon-enfant plane. La salle ne tarde d’ailleurs pas à afficher complet.

Pieds nus, Luciole fait son apparition dans la salle, suivie de ses musiciens (un guitariste et un batteur). A ses pieds, des pendulettes et des réveils jonchent le sol… Tic Tac… voilà que le concert commence.

Elle tient dans l’une de ses mains une feuille de papier. Tout en égrainant délicatement quelques vers, seconde après seconde, la jeune femme replie les coins et recoins de cette feuille… l’art de l’origami ne semble pas avoir de secret pour elle. Telle une magicienne, de ses mains jaillit un petit navire…Une introduction toute en poésie, comme une invitation à un voyage (ou comme dans un vol pour une destination de rêve). C’est parti, Luciole nous embarque dans son univers, rempli de douces rêveries.

Malicieuse, elle aime jouer avec le public et nous demande déjà de fermer les yeux…de l’imaginer différente : noire, plutôt grande et forte mais surtout en homme. Ce petit brin de femme n’a pas froid aux yeux, elle ose tout, jusqu’à interpréter avec une douceur et une sensibilité rare, « Soleil du Nord » d’Oxmo Puccino.

 

 

3 ans après son album «  », Luciole a encore plus d’assurance et affirme haut et fort un univers musical propre, entre chanté et parlé, elle (ra)conte ses bleus à l’âme. Ses mots épousent magnifiquement bien sa musique et la jeune femme ne manque pas de rappeler que c’est grâce aux soutiens financiers des internautes via la plateforme KissKiss Bang Bang, qu’elle peut tourner son prochain clip « J’attends ». Une audace qui séduit car cela donne envie d’en écouter plus et de sauter à pied joint dans son univers sucré-salé et si aérien.

Au bout de 6 chansons, un petit tour et puis s’en vont…la demoiselle nous donne rendez-vous très bientôt pour la sortie de son EP et de son tout nouveau clip, « J’attends ». Il ne nous reste plus qu’à être patients et à les attendre… enfin, pas trop longtemps quand même.


Leave a Reply