Live report : Pony Pony Run Run à La Boule Noire

Pony Pony Run Run Live

Pour fêter la sortie de leur premier album, « You Need  », les nantais de Pony Pony Run Run ont donné rendez-vous à leur public lundi soir à la . Des mois se sont écoulés depuis la sortie de le premier single « Hey You » et les voilà enfin sur scène pour défendre leur album.

A 20h, c’est le groupe qui fait la première partie. Découvert le jour même via leur myspace, le trio joue dans la catégorie pop expérimentale. Un choix quelque peu suprenant tant l’univers entre les deux groupes semblent éloigné. Cependant, leur prestation tout en douceur m’a séduit : voix douce, athmosphère posée, composition soignée, le tout complété par un univers visuel tout aussi délicat, crée grâce à des projections vidéos sur différentes matières flottantes. Ma voisine de concert dira que c’est exactement ce qu’elle cherche comme musique de pub.. Bingo, c’est déjà fait pour la croix rouge !

21h, on quitte l’ambiance sombre et immersif de Saycet pour une ambiance pop colorée avec  néons et  murs de lumières,  influence 80’s oblige. Les Pony Pony Run Run débarquent sous les acclamations du public venu en masse découvrir ce que réserve le groupe derrière le très funkyesque « Hey You ». Le concert affichait d’ailleurs complet depuis plusieurs jours, c’est dire l’attente suscitée depuis leur récente exposition.

Le concert débute sur « Show Me Show Me« , un morceau qui réveille tout le monde avec son rythme uptempo et ses sons synthétiques. Suit ensuite « 1997 », un titre qui envoie façon pop-rock. Gaëtan, le chanteur du groupe, en profite pour nous faire admirer son jeu de jambes désarticulés.  Le public se met vite dans l’ambiance malgré la découverte des chansons. Il faut dire que ces gars là sont plutôt doués pour pondre des mélodies catchy et dansantes ! On notera que l’ambiance augmente d’un cran à chaque morceau connu (via myspace) comme « Out Of Control« , « Girl I Know » ou l’inévitable « Hey You » véritable hymne à la danse ce soir, placé en plein milieu du set. Je comprends mieux la présence des deux boules à facettes derrières la scène !

Le concert se poursuit avec le reste des chansons de l’album entre électro, power-pop et rock. On danse moins, on écoute, on découvre mais les pieds ne resistent pas à battre la mesure, la tête bouge en rythme. Annonce d’un futur succès ? En tout cas, ça donne envie de réécouter les chansons tranquillement avec l’album.

Fin du concert une heure plus tard (rappel compris), un peu court mais on n’aura pas eu le temps de se lasser. Gaëtan (chanteur / guitariste), Amaël (basse), Antonin (synthé) et leur batteur ont réussi à nous convaincre d’écouter leur album ! Bonne énergie, bonne ambiance, tout le monde sort trempé par la sueur mais avec le sourire, Orelsan compris (que j’ai aperçu dans la salle).


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *