L’instant critique // Travis – Ode to J. Smith

 Travis.png

On avait oublié que , avant de se faire marchand de guimauve, s’était fendu d’un bon vieil album de brit rock. C’était en 1997, alors que le quatuor écossais se trouvait sous la tutelle de Radiohead. Sur son sixième album, , le groupe retrouve l’appétit des débuts…

Prêt à quitter sa zone de confort, Travis a travaillé dans l’urgence d’un échéancier serré et greffé des griffes à ses guitares. La production, habituellement gentille, sacrifie le vernis habituel pour une couche de décapant. Si on remarque ici et là quelques traces résiduelles – texte banal, cordes pleureuses, banjo mollo -, il reste que la consonance dominante est plus crue qu’on ne l’aurait espéré. Un album qu’on aura plaisir à garder dans ça CDthèque

 

[kml_flashembed movie= »http://www.dailymotion.com/swf/k50cREVMmjCKU9KK2n&related=0&canvas=medium » height= »405″ width= »480″ allowfullscreen= »true » allowscriptaccess= »always » /]


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *