l’instant critique // P!NK – Funhouse

P_nk.png

 C’est grâce à ma collègue (à cause?) que je me suis penché sur le nouvel opus studio de … résultat sans trop de surprises.

En 2006, Alecia Moore alias P!nk a lancé un album (son quatrième) qu’elle a pris soin d’intituler I’m Not Dead, cela afin d’étouffer les vilains commentaires à propos de son statut d’artiste pop has been. Mais il n’en demeure pas moins vrai que la cote de popularité de P!nk a fondu depuis 2001 et le disque M!ssundaztood, qui demeure son opus le plus pertinent.

Depuis, les cd se suivent, se ressemblent et s’oublient pour celle qui, tout comme Gwen Stefani, propose une musique pop éclatée et autobiographique.

Dès le premier extrait, , on plonge directement dans le sujet du divorce entre P!nk et le champion de motocross Carey Hart. Pas tellement subtil. Mais c’est la façon de faire de cette rebelle de 29 ans qui utilise plus que jamais son vécu et son approche «in your face». Dommage. Car la chanteuse est, par le fait-même, devenue très prévisible.

Que ce soit au niveau de ses collaborateurs (Max Martin, Butch Walker et Kara DioGuardi, tous hyper-sollicités… et sur-utilisés. Même la présence de Tony Kanal, le bassiste de No Doubt, n’est pas vraiment surprenante), de ses «bitcheries» (elle s’attaque encore à Jessica Simpson, une cible facile) et de l’ordre de présentation de ses compositions (avant même d’avoir entendu la fin de l’album, on savait pertinemment que Funhouse se terminerait par une ballade ronflante).

On aime le franc-parler et la personnalité flamboyante de P!nk. Mais il est grandement temps pour elle de se ressourcer, avant qu’elle n’en meure pour de bon.

[kml_flashembed movie= »http://www.dailymotion.com/swf/k5cWqvvJPs7dRmJYEt&related=1&canvas=medium » height= »228″ width= »480″ allowfullscreen= »true » allowscriptaccess= »always » /]

 


3 comments

  1. funeral-party says:

    Je ne suis pas du tout d’accord avec toi Damien. Premièrement « Funhouse » ne se termine pas du tout avec une ballade ronflante, (je pense que tu voulais surement parler de « Glitter in the air »), puisque qu’il se termine par « This is how it goes bad »!!! Deuxièment j’aimerais vraiment que tu m’indique ou est-ce que tu as vu des commentaire ou quoique ce soit d’autre disant que P!nk est une artiste pop « has been ». Ensuite (c’est mon opinion) mais je ne trouve qu’aucun de ses albums ne se ressemblent: « Can’t take me home » (2000): R’n’B. « M!ssundaztood » (2001/2002): Pop. « Try This » (2003/2004): Punk-Pop, Pop-Rock. « I’m not dead » (2006): Pop-rock. « Funhouse » (Pop-Rock, Funk (« Bad Influence »; « Funhouse ») etc…. Et pour finir quand tu dis qu’elle « s’attaque encore » à Jessica Simpson je pense que tu te trompe puisque « So What » est une chanson de 2ème degré, et, comme elle l’a très clairement indiquée lors d’une interview télévisée, P!nk pense fair une sorte de compliment en citant Jessica Simpson dans sa chanson puisque comme elle le chante le serveur a préférer donner une de ses table à Jessica plutôt qu’a P!nk. Bref… Je ne pense pas que tu sache vraiment de quoi tu parle quand tu critique P!nk et que tu a certainement trouvé la plupart des renseignements (son âge, son vrai nom, ses collaborateurs) sur le net juste pour essayer d’afficher une critique de l’album à peut près potable.

  2. Damien says:

    Je vois que ma critique fait réagir! Désolé qu’elle ne te convienne pas Funeral-party.

    Pour répondre à quelques une de tes questions, c’est bien « Glitter in the air » qui termine l’album « This is how it goes bad » etant un bonus track d’ailleurs non présent sur le CD promotionel envoyé à la presse.

    Les commentaires sur son statut d’artiste pop has been datent de 2003 à la sortie de « Try This » qui a été un echec commercial. P!nk était alors, après l’énorme succé de « M!ssundaztood », attendue au tournant et cet album n’a pas su séduir le public. « I’m not dead », bien que faisant mieu, a mis du temps à s’installer (près d’un an).

    Prenons « So wath » « Bad influence » « U+Ur Hand » « Who Knew » « Stupid Girls » « Trouble »  par exemple, mettons les sur un meme album, ça ne choquera pas grand monde… seul la production s’actualise et encore. Ils s’etendent pourtant sur une période de 5 ans.

    Son clin d’oeil à Jessica? Apres « Stupid girl » j’ai du mal à coire que ce soit bienveillant, mais soit si tu le dis;)

    Quand à mes renseignements ? Je ne me prétend pas spécialiste de Pink, je m’appuis sur la bio officiel fournie par sa maison de disque, elle est plutot bien fourni et je l’espère exacte, et ses collaborateurs sont par ailleur tres connus pour notament être les auteurs des tubes d’artistes allant de Backstreet Boys à Simple Plan en passant par P!nk, Britney Spears, Kelly Clarkson, Avril Lavigne et meme Bon Jovi. Dernière en date Katy Perry!

    Ma critique ne dis pas que ce nouvel album de P!nk est mauvais, simplement qu’il n’apporte rien de nouveau et que j’attend plus d’une artiste comme elle.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *