L’instant Critique // Franz Ferdinand – Tonight

franz-ferdinand-tonight

Après l’album révélation () à l’extrait atomique (Take Me Out) et un second disque (You Could Have It So Much Better) également salué par les critiques Franz Ferdinand rebondit avec , un disque sautillant qui sollicite le bassin et les hanches. Conversation avec deux de ses principaux artisans.

Ce qui ressort, à la première écoute de Tonight: Franz Ferdinand, c’est l’omniprésence de la basse, pleine et chaleureuse, mixée bien à l’avant, qui porte les chansons et déclenche chez l’auditeur un réflexe neuromoteur vieux comme le monde: soudain, notre pied bat la mesure et il ne faudrait pas grand-chose pour que l’impulsion fasse réagir le corps entier.

Sans renier ses bases rock, le disque met un accent plus marqué sur les rythmes dansants et l’apport des claviers, qui, s’ils n’oblitèrent pas les guitares, ont parfois tendance à être omniprésents.

Ce virage vaguement plus pop qui laisse percer les influences new wave du groupe se fait avec une remarquable aisance.

De , une solide chanson aux effluves dignes de , à l’aguichante No You Girls, en passant par l’enrobage électro de Live Alone, la bande d’Alex Kapranos nous offre une galette plus étoffée et plus riche.

En écoutant à la suite la trépidante Turn It On et son refrain fédérateur, la pop éthérée de Dream Again et la sensible Katerine Kiss Me à l’amorce acoustique, on réalise que Franz Ferdinand conserve son élégance sans sacrifier sa puissance et fait preuve d’audace sans pour autant s’aliéner ses fans de la première heure.

zik4.gif


Franz Ferdinand – Ulysses (Official Video) HQ
envoyé par wonderful-life1989


One comment

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *