Le festival Garden Nef Party 2010 n’aura pas lieu

Lorsqu’on nous envoi un mail, à nous petits papoteurs de la sphere musicale, c’est généralement pour nous annoncer de « bonnes » nouvelles. Super! le nouvel album d’un tel est sorti! Génial! tel autre super groupe est en concert!

Aujourd’hui j’ai reçu un mail m’annonçant l’arrêt d’un festival que j’affectionne particulièrement, le ! On y allait chaque années sans hésitation aucune se faire caresser les oreilles et dorer la pilule dans cet autre festival de la ville de la bande-dessinée. Festival rock idéal à l’organisation irréprochable et au site aussi impeccable que pratique et accueillant. Et puis, la programmation : énorme !

Alors pourquoi me direz vous? Je vous laisse découvrir le mot des organisateurs :

« Un jardin meurt, on a rêvé, trop peut-être.

Sans amertume mais avec un immense regret, l’équipe du festival a la peine de vous annoncer la mort d’une utopie, celle d’avoir imaginé la Garden Nef Party dans une conjoncture qui incite plus à la prudence qu’à l’aventure.

En trois ans seulement, le pari était presque gagné, nous avons atteint tous les objectifs annoncés, qu’ils concernent le bilan artistique, le rayonnement international du festival, mais aussi la qualité de l’accueil des artistes et du public, ou l’appropriation de l’événement par la population.

Malgré les efforts de tous et de nombreux soutiens, malgré l’envie intarissable d’y replonger, les conditions ne sont vraiment pas réunies pour aller plus loin. Le processus décisionnel des pouvoirs publics et la construction d’une manifestation comme celle-ci n’avancent pas au même tempo. Impossible de préparer un festival sans aucune garantie, en ayant la confirmation des engagements dans le semestre même de la prochaine manifestation.

Nous tenons à remercier chaleureusement toutes celles et ceux qui, dans l’ombre, ont donné de leur énergie et de leur temps durant ces trois années : en premier lieu les bénévoles (350 en 2009) mais également les groupes, le personnel des services de la Ville et de l’Agglomération d’Angoulême, de la Préfecture de la Charente, les commerçants, les voisins et bien sûr le public.

Nous gardons à l’esprit de merveilleux souvenirs et sommes très fiers de ce qui a été accompli car nul doute, la GNP laissera des traces.

A l’image des héros du rock, Brian, Jimmy, John, Janis, Jim, Kurt ou Jeff, le festival part en pleine jeunesse, c’est toujours mieux qu’une lente agonie. »


Même si les dés semblent jetés, n’hésitez pas à apporter vos soutiens en rejoingnant notaement le groupe facebook créé à cet effet : Rendez-nous la Garden Nef Party !!!



4 comments

  1. Gorgonzola Fitzgerald says:

    Bordel de merde. C’est un des meilleurs festival de France. Si ce n’est LE MEILLEUR. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde. Merde!!!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *