Hey Champ – Neverest (Raw Man Remix)

vous connaissez ? Au pire ce n’est pas grave, on va en parler de suite ! Mais alors il faut se dire que le croisement avec (la il faut connaitre je vais pas en parler…) est plus que très bon, du moins selon ce que m’a dicté mon oreille…

heychampHey Champ, c’est un peu une sensation pour tous les amateurs de sons – electro/ aux assonances si particulières qui me sont si chers par la même occasion… Histoire de faire une classe de rattrapage et de ne pas rentrer a vif dans le sujet ou dans le vif du sujet (c’est selon) directement, on va se remémorer un très bon morceau, accompagné d’un très bon clip :

Et oui, Aout 2008 c’était déjà il y a un certain temps et qu’est ce que c’était bon déjà, non ? Bien décidé de continuer sur leur lancée, les 3 jeunes producteurs continuent de nous offrir des morceaux plein de mélodies, accrocheurs, sonnant a la fois pop et electronic… Rapidement, ils ont fait surface grâce a ce morceau en particulier, s’en est enchainé tout ce qu’on connait bien : enfilade de dates, repérages par les influenceurs, pour finir par signer chez 1st & 15th Entertainment (Twitter) le label co-fondé par Lupe Fiasco, sous division d’Atlantic Records (en gros, au jour d’aujourd’hui la Warner…) plutôt pas mal pour commencer…. A suivi l’EP, qui est selon moi formidable, a vous de voir ! Puis tout un tas de remix qu’ils ont fait pour divers producteurs/artistes et récemment le morceau Neverest. Ce dernier est déjà a la base plutôt très bon, enfin je ne me rend plus compte de mon objectivité a ce point, mais l’essentiel étant que j’adore…

Les présentations a peu près faites, nous pouvons passer au morceau qui nous intéresse (sans jeu de mot) a savoir, le remix de Raw Man que voici :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

La je vais vraiment avoir du mal a être objectif, j’ai tellement accroché, qu’a peine 30 secondes de morceau écoulées et je cliquais déjà sur le petit coeur de mon Last.fm… Néanmoins, nous allons essayer de retracer ce chef d’oeuvre !

Un début calme, percussions éparpillés qui donnent la cadence, suivi de très près par une ligne de guitare au son pur, ultra compressé. Puis entrée en fanfare de la voix, elle aussi ultra compressé, très puissante, des paroles ultra-simple a retenir, de quoi chantonner très longtemps. Puis les percus réapparaissent, plus rangées, plus dynamiques, encore plus puissantes qu’au départ. Le morceau prend vraiment son envol après l’arrivée échelonné des gros synthé a gimmick ultra précise : le petit fou furieux aigue, le medium et basse allant de concert sur le thème principal. L’alternance des synthés utilisés donne vie au morceau, impression renforcée par la basse qui va bourdonner différemment sur certains passages. Le break est tout simplement superbe : calmement du jeu, passage aux nappes planantes de medium avec toujours cette voix, la voix… Pour reprendre de plus belle très peu après. Le track fini tel qu’il a commencé, en douceur, par sorties progressives, on aime, on adore, on est devenu fan en moins de 4 minutes !

C’est évidemment un euphémisme de dire que je vous conseil de suivre de très prêt aussi bien Hey Champ : Myspace, Twitter, Facebook, Last.fm, iLike, Blog que Raw Man : Myspace, TwitterFacebook, Last.fmiLike !

Mais ce n’est pas tout  : en guise de bonus vous allez pouvoir télécharger ce morceau gratuitement accompagné de tout un tas de remix signé Hey Champ qui valent assurément le coup… Pour cela, pas compliqué : il suffit de cliquer sur Get it Now et de rentrer son mail ! Il est aussi possible de les écouter juste en dessous bien sur…

Je vous souhaite de joyeux moments d’écoute !

One comment

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *