Hellfest 2017 // On arrive !

Hellfest 2017 // On arrive !

468x60

Est-il encore nécessaire de présenter le plus gros de français ? Le Hellfest a rassemblé plus de 150000 personnes pendant 3 jours l’année dernière, et ce n’était que partie remise pour la cuvée 2017, puisque les pass 3 jours ont tous été vendus en octobre 2016 en moins d’une semaine, sans même annoncer un seul groupe ! Si la curiosité est de mise pour beaucoup de gens en région Nantaise (Clisson, lieu de retrouvailles de ce temple des musiques extrêmes, est située à 30 km de Nantes), le rendez-vous est pris par tous les fans pour qui le bouche à oreille est une valeur sûre. En effet, au-delà de la communication habituelle, c’est surtout une immense communauté qui rassemble et se rassemble maintenant chaque année dans la ville médiévale.

On y retourne cette année, accompagnés d’un énorme gang de motards échappés de l’enfer pour la com du festival.

Et nous ne serons pas en reste, ce week end du 17 juin, car plusieurs têtes d’affiche sont annoncées : les mythiques Aerosmith qui feront une étape lors de leur tournée d’adieux, Linkin Park et les vieux routards de Deep Purple se retrouveront sur la Main Stage, accompagnés de groupes dont les noms résonnent dans nos oreilles : Le Super Groupe Prophets of Rage (constitué de membres de Rage Against The Machine, Cypress Hill et de Public Enemy), les antisociaux de Trust, reformés à l’occasion de leurs 40 ans, le mort vivant Rob Zombie, les toulousains Sidilarsen ou encore les finlandais d’Apocalyptica (qui reprennent au violoncelle des morceaux metal).

La Main Stage accueille les groupes les plus connus, et permet d’offrir à un public de plus en plus grand une vue sur les groupes à toute épreuve, ainsi qu’un son impressionnant avec ses murs d’enceintes qui feraient vibrer des armées entières.

Au-delà de ces scènes principales, on trouve les scènes alternatives, qui font le bonheur des fans de musiques extrêmes : les scènes Altar et Temple, qui regroupent les groups officiant dans le Black Metal, le Death Metal, le Grind, le Doom, et la scène Valley, plutôt destinée au Stoner, Blues, Sludge. On y retrouvera dans un sombre désordre Opeth, Obituary, Behemoth, Nostromo, Regarde Les Hommes Tomber, Exhumed et autres groupes aux logos illisibles (coucou Decapitated et Cryptopsy, entre autres). Ces scènes sont particulières, car offrant de grands chapiteaux cachant le soleil ou les intempéries, et accordent aux groupes la possibilité de se jouer de la lumière comme bon leur semble. On peut s’attendre à y être enterrés à petit feu. Ce ne sera pas l’objectif de Hawkwind, qui jouent un rock psyché qui devrait nous faire décoller !

Toujours plus loin, la scène Warzone (zone de guerre) est dédiée au et au . On y retrouvera avec joie des groupes qui ont fait nos bonheurs adolescents : les rageux de Rancid, les énervés Suicidal Tendencies, Helmet, les toujours agités Tagada Jones, Comeback Kid, les dansants Bouncing Souls, Primus… Le tout sous le regard bienveillant de Lemmy, dont la statue a été érigée l’année dernière sur la colline qui surplombe la scène.

L’app du est très bien faite, et permet de faire son running order en 1 clic, ou de s’informer sur les groupes. Ce sera toujours utile de les avoir téléchargées avant la fête : sur l’AppStore ou pour Android !

Le festival a comme partenaire Deezer, qui a mis en ligne une playlist pour redécouvrir les groupes présents lors de ces trois jours en enfer (leur concurrent Spotify aussi a sa playlist)

Au-delà des groupes, c’est aussi l’atmosphère qui donne envie de revenir. On espère ainsi une décoration et une mise en ambiance toujours travaillées. L’arrivée dans la ville des extrêmes est un plaisir, et chaque élément de décor, chaque détail a été pensé et réfléchi pour impliquer au mieux le public à la fête. Si l’association qui gère le festival a connu de nouveaux déboires cette année avec un incendie, nous restons impatients de pouvoir à nouveau accéder à ce temple des cultures extrêmes, et relancer la trésorerie aux bars et autres stands de merch qui sauront plus que contenter les fans.

Et voici la fameuse affiche, qui était attendue par tous ces fans qui ont acheté leurs billets sans la connaitre :

poster-full-line-up-hellfest

Plus de nouvelles en juin !


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *