Hellfest 2016 – jour 3

Hellfest 2016 – jour 3

Le réveil est de plus en plus compliqué, au camping. On sent que notre grand âge n’est plus de notre côté, alors que les cris des fans ont retenti pendant toute la nuit.

En nous orientant vers la grande porte, on croise des têtes que l’on reconnait désormais, encore éméchées de la veille, soit en kilt, torse nu, parfois déguisés, maquillées de tâches de vin ou de boue, hagards mais heureux. Et c’est l’essentiel en ce 3e jour de .

La journée va se positionner sous le signe du chill, les vêtements soulevés par les basses énormes qui s’envoleront des différentes scènes au milieu de découvertes et de grosses montures.

A la Warzone, Municipal Waste vient de finir son show détonnant et nous nous dirigeons vers le fameux arbre dont les branches dessinent le nom du Hellfest se trouve au centre des enfers. Il y a toujours ce moment étrange, pourtant symbolique du festival, où on se retrouve au milieu de 5 scènes : si c’est un bon endroit pour un rendez vous et se reposer au soleil, c’est aussi le lieu où la cacophonie est la plus forte, les sons des scènes se mélangeant tous à cet endroit précis, pour une dissonance sans nom.

IMG_5410IMG_5429

Nous nous rendons à la Valley, où officie un groupe de stoner blues rock : King Dude. Très agréable découverte, et on sent d’autant plus leur joie car ils jouent d’habitude sur des scènes plus réduites. La prestation est plutôt classe et les riffs nous transportent vers une amérique faite de routes tracées pour les camions et les motos. La voix du chanteur, rauque et enthousiaste, encourage la foule venue apprécier un show carré et chaleureux.

IMG_5451IMG_5478IMG_5485IMG_5511

On sent qu’en ce jour de chaleur sèche, la foule est présente pour quelques groupes en particulier. No One Is Innocent est de ces formations qui jamais ne s’éteignent, haranguant le venu en masse pour soutenir un groupe que l’on a connu voici plus de 20 ans. Les titres s’enchainent et la fosse reprend en choeur les refrains que l’on a temps répétés. Le bonheur du groupe d’être sur scène est palpable, et se transmet à la foule.

IMG_5525IMG_5556

Nous prenons une pause à la zone VIP, histoire de reposer un peu nos oreilles qui commencent à saigner. C’est l’occasion d’un tournoi de ping pong endiablé, sous l’égide d’un arbitre fort charmant.

IMG_5579

De retour face à la Main Stage, nous admirons les murs d’enceintes installés pour le festival.

Quand commence Gojira, le public est déjà dense devant la Main Stage. Le groupe démarre, enchainant les morceaux qui font vibrer des foules entières au rythme de la double pédale. Les titres sont profonds, sombres, et ne se limitent pas à une simple suite d’accords criés. On se rend tout de suite compte de l’aura intense qui émane de la scène. Une pause chantée est même accordée au public, car c’est l’anniversaire de Mario, le batteur. Définitivement, ce groupe mérite sa place de leader de la scène metal française.

IMG_5540IMG_5604IMG_5566

A nouveau un passage par la zone VIP, qui commence à se vider un peu, alors que Slayer entame son show un peu mou sur la scène. On croise beaucoup de monde qui se repose en prévision des monstres de Megadeth, que l’on verra de loin.

IMG_5583

Pour nous, ça sent la fin aussi. Histoire de reposer un peu les oreilles, nous nous réfugions devant un écran, car la France joue face à la Suisse. Ça ne nous réveille pas vraiment, et nous repassons devant la Main Stage pour le show de Black Sabbath, histoire de voir Ozzy trépigner sur scène. On ne restera pas longtemps. La fatigue de ces 3 jours a dû avoir raison de lui aussi.

Il nous faut rentrer. On ne verra pas Refused, cette fois, et c’est dommage. En même temps, ils jouent à 2h du matin ce dimanche, alors que l’on se met au lit après une bonne douche bien méritée. On n’a plus 20 ans !

Merci Hellfest. Tu nous as encore fait vivre de belles heures musicales, entre soleil et pluie. Mes oreilles sont rassasiées pour cette année… jusqu’à l’année prochaine !

 


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *