Festival les InrocKs #5 : Teleman, Temples, Suede

En ce dimanche de commémoration de l’armistice, le a décidé de faire des étincelles et continuer à croiser le fer en proposant des groupes toujours plus guerriers. Entre jeunes soldats du rocks british et vétérans (pardon pour les fans de Suede), la soirée verra se succéder la jeunesse impétueuse et étincelante de ou encore de mais offrira aussi un « show » époustouflant de Suede qui aura comblé ses fans et scotché les non-initiés.


Teleman

 IMG_8438

 

Jolie découverte que ce quatuor pop rock composé d’ex membres de Pete and the Pirates, pour débuter cette soirée à . Teleman distille une pop à la mélodie simple et aux doux accents mélancoliques, portée par la voix vibrante de son chanteur.

Ce groupe peu expansif sur scène, balance cependant une pop léchée, agrémentée d’une touche électro, qui fleure bon les balades londoniennes à l’instar de leur single, Christina.
Les titres s’enchainent et le public semble tomber sous le charme discret de ces 4 garçons. Sur certains morceaux, les variations électroniques prennent plus d’ampleur et des sonorités garage viennent même écorcher le côté un peu trop propret de ces 4 garçons aux chemises pas si bien repassées que ça !

Ainsi, le dernier morceau tourbillonne littéralement et me renverse… une fin époustouflante. Je reste cependant un peu sur ma fin mais je me promets de les revoir dès leur prochain passage parisien. A suivre.

 

https://www.facebook.com/Telemanmusic

 

Temples

IMG_8529

 

Même scène, cependant autre ambiance. Une bande de chevelus débarque sur scène ! Le chanteur, , à l’impressionnant casque capillaire (il est capable de me défier haut la main, c’est pour dire !) brille de mille feux : maquillage pailleté autour des yeux et veste en strass argentée. Tout y est ! Bref, serait-ce pour nous jeter de la poudre aux yeux qu’ils arborent tous ces effets de look ? J’avoue que je n’ai pas été convaincue par ce rock « revival » seventies qui finalement n’apparaît pas bien original.

Les fans de cette époque glorieuse s’y retrouveront peut-être, moi désolée, cela ne m’a pas assez surprise.

 

https://www.facebook.com/templesofficial

 

Suede

IMG_9035

 

Avec Suede, on rentre dans la catégorie des groupes qui au bout de 20 ans sont toujours sur scène et bien que non avertie, je dois reconnaître que j’ai été bluffée. Alors que les techniciens s’affairent et préparent la scène, je ressens une excitation palpable des fans tout autour de moi. Les mêmes qui écoutaient ce groupe, il y a vingt ans, sont là ce soir. C’est donc la gorge serrée qu’ils retiennent leur souffle alors même que le groupe arrive. Mené par le charismatique et magnétique, , Suede fait irruption sur scène sous les acclamations de la salle, déjà bien survoltée. Le chanteur a délaissé sa légendaire veste en cuir noir ultra moulante et préféré une chemise blanche, plus conventionnelle. Le concert prend tout le monde à contre-pied et le groupe nous offre en guise d’apéritif une version acoustique de Still Life (titre on ne peut plus évocateur). Le « La » est donné, passons aux choses sérieuses… Enchaînant des titres comme Barriers ou encore Trash, Brett Anderson va démontrer que sa puissance scénique est intacte voire transcendée.

IMG_9066

 

Au bout du 3ème titre, la chemise ouverte jusqu’au nombril et totalement détrempée, Brett est survolté. Il harangue la salle, joue avec le public et s’offre même un bain de foule improvisé. Le reste du groupe est quant à lui, est plus discret. Tant pis, Brett fait le show et ne boude pas son plaisir, il diffuse une adrénaline pure à son public et retourne la Cigale en une heure vingt de concert. A la question, est-ce que ça vaut le coup de les voir sur scène ? Je pense que je vous ai donné une réponse assez claire. Courez-y car ça file une bonne leçon de générosité scénique et surtout  ça file une bonne claque à certains groupes « plus juvéniles » qui ont déjà la grosse tête !

https://www.facebook.com/SuedeOfficial

Setlist:

Still Life (acoustique)
Barriers
It Starts and Ends With You
Trash
Animal Nitrate
We Are the Pigs
Sabotage
The Drowners
Filmstar
Heroin
The 2 of Us
For the Strangers
So Young
Metal Mickey
Beautiful Ones

Rappels:
She’s in Fashion (acoustique)
New Generation


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *