Cody ChesnuTT @ La Cigale

Mercredi soir, a présenté son tout nouvel album « ”, après 10 ans d’absence et a littéralement fait chavirer … Retour une soirée qu’il ne fallait pas manquer.

21h . Collée à la scène, en véritable groupie, pour ne pas rater la moindre seconde de son show, je me tiens fin prête à prendre une bonne claque… Je le sens, je vais en prendre plein les yeux. Discrètement, une jeune femme dispatche consciencieusement les serviettes éponge sur tous les instruments… ce soir, les gouttes de sueur vont perler.

 

Cody_Chesnutt_1363617570_crop_550x367

Les musiciens ouvrent la marche et entrent sur scène. Cody ChesnuTT leur emboite le pas et en véritable guerrier de la Soul, il arrive, coiffé d’un casque de militaire, aux couleurs du drapeau jamaïcain. La batterie donne le tempo et balance les premières mesures de » That´s still mama ». Le public chaloupe et se laisse embarquer par la rythmique frénétique du morceau et la voix chaude de Cody… Son flow autant que son aisance scénique, ne sont pas sans rappeler quelques uns de ses prestigieux aînés (Marvin Gaye, Curtis Mayfield…) auxquels, il n’a rien à envier.

La Cigale s’embrase pour ce chanteur qui a la Soul chevillée au corps. Cody ChesnuTT est bien plus qu’un chanteur de soul ordinaire, il incarne la Soul. Ce chanteur originaire d’Atlanta est un modèle d’humilité et d’humanité. A tour de rôle, le chanteur fait parler les hommes qui sont en lui : l’homme repenti lorsqu’il chante « Everybody’s Brother », l’homme amoureux qui parle de sa femme et de son engagement dans « Love is more than a wedding day » ou encore, l’homme contestataire prônant l’égalité avec « Where is all the money going ». Le chanteur se livre et se libère auprès d’un public tout acquis a sa cause. Les regards se font de plus en plus complices. Dans cette salle où le public est un peu clairsemé (la salle n’est pas comble), le chanteur s’offre un bain de foule pour palper le pouls de ce public qu’il retrouve et ne former plus qu’un. Il s’assoie sur le rebord de la scène, chante quasiment a capella, fait même chanter le public. Il donne tout et partage.

Bref, Cody Chesnutt s’approprie la scène et fait le show, toute en générosité tant avec ses musiciens (il les aura présentés par deux fois dans la soirée) qu’avec le public.

Chacune des chansons est retravaillée pour la scène avec une touche plus jazz et groovy. Il est cependant dommage ne pas retrouver un ou deux cuivres pour renforcer la puissance et l’âme de ces morceaux. A l’instar du titre « Don’t wanna go on the other way », Cody s’agrippe au micro, l’enserre, parcoure la scène de long en large, s’essouffle presque et repart aussitôt. Ces petits pas rapides et nerveux, ses déhanchements saccadés rappellent un peu ceux de James Brown.

Au bout d’une heure et quart, quelques litres de sueur plus tard, Cody achève la 1ère partie de son concert. La salle toute entière réagit, solidaire pour lui témoigner aussitôt de son enthousiasme et de son rappel sur scène imminent.
Retour sur scène, les musiciens se libèrent, les sets se font plus jazz, on se croirait à Montreux ou à Marciac… Tour à tour, le public applaudit les performances de chacun des musiciens. Dans « I’ve been there », Cody prend sa guitare et s’empare de la rythmique. Tout le monde danse sur cet hymne dédié à l’Afrique et à sa diversité.

22h50, fin du show. Cody salue son public et tient à quitter la scène, en serrant la main à toutes les personnes du premier rang (dont je fais partie). Bref, la grande classe ! Il quitte la scène discrètement, salue des amis dans le public et cède généreusement la scène à ses musiciens quelques secondes.
A peine arrivée dans le hall, j’aperçois Cody ChesnuTT, le casque toujours sur la tête, lancé dans une longue séance de dédicace et d’échange avec ses fans. Deux bonnes heures n’auront pas eu raison de son moral et surtout de son énergie. Une soirée MAGIQUE !!!

 

L’album « Landing On A Hundred”  est sorti  le 29 octobre 2012 et disponible sur toutes plateformes de téléchargement.

Cody ChesnuTT est actuellement en tournée dans toute la France : Nice le 30 mars 2013, Clermont-Ferrand le 2 avril; La Rochelle le 3 avril, Rennes le 4 avril, Nantes le 5 avril, Marseille le 25 avril, Bourges le 6 avril…

Retrouvez toutes les dates sur www.cchesnutt.com

 

 


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *