Follow the Music

Carmen Maria Vega @ La Maroquinerie

En attendant et sa bande, c’est qui ouvre le bal.

Toma @ La maroquinerie

Anciennement Mr Toma, plus connu comme chanteur reggae, il a aujourd’hui changé radicalement de style. Terminé les dreadlocks, les baggys et les t-shirts XXL, on découvre un artiste nouveau, visiblement assagi et plus mûr. Les textes sont toujours aussi engagés, mais ils sont cette fois chanté calmement et sobrement d’une voix suave, accompagnés d’une simple guitare. La connexion se fait rapidement avec le public. Les paroles et la sincérité qu’il dégage font mouche mais je ne peux détacher l’image du chanteur « rageux » qui posait ses refrains aux côtés des Kery James, Joey Starr, Mac Tyer et autres… Faudra prendre le temps et réécouter tout ça !

Carmen Maria Vega

21h, la maroquinerie affiche complet, les lumières s’éteignent. Toma cède sa place aux musiciens qui font leur entrée. La musique démarre et Carmen Maria Vega déboule sur scène.  Veste et pantalon en cuir, cheveux courts gominés, du rouge vif sur les lèvres, la chorégraphie féline… on m’avait prévenu du changement, il n’y a à présent aucun doute. La jolie lyonnaise a quitté sa petite roulotte manouche pour un style résolument rock et elle y va à fond tout en gardant sa gouaille habituelle. Fini les personnages, Carmen a choisi de se montrer sans masque, plus brute et rock, abordant des thèmes sociaux et plus politisés, mais toujours avec une pointe de cynisme et humour. Ouf, on a eu peur !

Carmen Maria Vega

Les anciennes chansons sont présentes « Hierarchie« , « Bozotomie » ou « La Menteuse » qui a bien fonctionné en radio, mais le set fera la part belle aux chansons de son 2ème album « Du Chaos Naissent Les Etoiles« , sorti il y a quelques jours. Il y a quelques vestes en cuir dans la fosse, preuve que le public a suivi le tournant musical du groupe. Les morceaux s’enchainent : « La Marquise« , « On s’en fout » qui semble faire particulièrement plaisir à l’acteur Simon Abkarian, présent dans la salle (et dans le clip !). On passe ensuite à « Miiaou« , moins félin sans la présence de Mathias Malzieu à moins de faire preuve d’imagination. Malgré tout la température ne cesse de monter et le public semble apprécier l’énergie et le dynamisme de la jolie brune. Elle interprétera ensuite une chanson engagée de droite (pour reprendre ses mots) « Qu’est-ce qu’ils sont cons » du regretté Matthieu Côte, un titre qui tombe à pic en pleine période électorale…

Carmen Maria Vega

Le concert se termine avec 2 morceaux en rappel dans une  chaleur torride et une Carmen qui tombe le haut pour le plus grand plaisir de la gente masculine. Un concert qui fait bien dans ce climat morose.

Carmen Maria Vega


Leave a Reply