Bandit – Aria

Vous l’aurez surement (ou peut-être) compris, j’entretien une plutôt très bonne relation avec le producteur talentueux qu’est Bandit. Et c’est pas pour me déplaire (je pense que vous non plus d’ailleurs). Et tout ceci ma permis de déterrer un de ses tout premier track tournant dans mon iTunes depuis fort longtemps (qui était destiné a la « démonstration ») comme je l’expliquais sur mon blog il y a quelques temps. La mini exclu étant passé (faut bien se garder quelques privilèges tout de même non ?) on va pouvoir apprécier ensemble !

Ce fameux morceau s’appelle donc « Aria » et le voici sur un plateau d’argent :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Que dire, que dire ? Directement, on entre dans la danse :  du grand , les tonalités qui lui sont bien propre, les gimmicks entrainante a tout va ; l’âme de tout son travail est présente et on le ressent.

Le piano couplé au synthé hyper aigue nous annoncent directement la couleur : ça va pulser, on est pas la pour se languir. Le thème de départ va faire son petit bout de chemin, il va être redéfini encore et encore, mais toujours avec la puissance nécessaire pour tenir en haleine. Le moment grandiose se trouve lors du passage a la sonorité de synthé qui distingue le son de Bandit de toute autre. On va de même retrouver les claps qui lui sont fidèles, avec la rythmique toujours aussi extravagante et prenante a la fois. Le phrasé musical va s’amplifier, se diversifier, en passant par des phases ultra brut, ultra aigue. Des cloches sonnent, d’autres leur répondent, on est dedans, c’est de la magie. Tout se finit sur un roulement de tambour bien mérité, qui signé une fin apocalyptique et grandiose. La c’est le moment ou je dis : mon dieu c’est incroyable.

Sérieusement, ce morceau je l’ai écouté des dizaines de fois et je n’arrive pas a m’en lasser. Bien sur, tout n’est pas parfait, il y aurait bien besoin d’une bonne masterisation, mais alors quel morceau ! Je sais pas vous, mais moi je trouve ça plutôt pas mal pour un « démo » track (comprendre plutôt bien) ; ça aurait été tellement dommage de le laisser au placard !


3 comments

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *